VIDEO - Quand Macron flingue la LGV vers Toulouse et relance le dossier de la deuxième rocade

Emmanuel Macron / © AFP
Emmanuel Macron / © AFP

Interrogé sur LCP sur le dossier des transports, le candidat à la présidentielle favori des sondages a rejeté le "tout TGV" en prenant l'exemple de l'aéroport de Toulouse qui fonctionne bien. Et dans le même jugé "prioritaire" le désengorgement de la rocade de Toulouse. 

Par Fabrice Valery

Ces propos ne sont pas seulement ceux d'un candidat à la présidentielle mais du favori du scrutin ! Emmanuel Macron, interrogé sur LCP avec France Bleu ce jeudi 23 mars, a porté un coup au projet de LGV Bordeaux Toulouse, dont le financement n'est pas encore bouclé.

La question de la pertinence du TGV face à l'avion

Une déclaration, remarquée par nos confrères de France Bleu Toulouse, qui, même si elle ne tire pas un trait sur la LGV Bordeaux-Toulouse, risque de faire grincer des dents à Toulouse et dans la région.

Toulouse-Paris, il y a une navette Air France qui est très pertinente. Est-ce que ma priorité en terme d'infrastructure de transports c'est de redéployer énormément d'argent pour venir par le train nous donner quelque chose qui existe par l'avion ? Ce sera une vraie question que je ne veux pas trancher aujourd'hui par électoralisme.


Emmanuel Macron n'enterre donc pas définitivement la Ligne à Grande Vitesse (LGV) mais poser la question de sa pertinence, c'est déjà y répondre un peu ! On imagine que cet avis n'est pas partagé au Conseil Régional par Carole Delga ou encore à la Métropole toulousaine où Jean-Luc Moudenc vient de lancer une pétition pour attirer un soutien populaire à la LGV. 

En tant que ministre de l'Economie, Emmanuel Macron avait signé la vente d'une partie du capital d'Aéroport de Toulouse Blagnac à un consortium chinois. Une privatisation lancée par son prédécesseur Arnaud Montebourg. 

VIDEO / les propos d'Emmanuel Macron :
Macron sur la LGV

Dans la soirée de jeudi, le mouvement En Marche ! en Haute-Garonne a publié un communiqué dans lequel il affirme qu'Emmanuel Macron soutiendra (finalement) la LGV vers Toulouse : 
 

Au cours d'une intervention télévisée (...) Emmanuel Macron a paru remettre en question son soutien déjà réaffirmé à la LGV Bordeaux-Toulouse. (...) Conformément aux propos tenus par le passé, il réaffirme son complet soutien à cette ligne à grande vitesse.

La rocade de Toulouse prioritaire 

Dans cette même déclaration sur LCP, Emmanuel Macron estime que parmi les infrastructures de transports qu'ils jugent prioritaires, il y a... le désengorgement de la rocade de Toulouse !

Tout le sujet de la la rocade de Toulouse qui pose problème avec le désengorgement me parait très prioritaire, c'est un vrai sujet de travaux public aussi. Il faudra hiérarchiser les priorités


Le désengorgement de la rocade de Toulouse passe-t-il, dans la tête d'Emmanuel Macron, par la construction d'une deuxième rocade ? Impossible de le savoir. Mais voilà au moins un sujet qui satisfera Jean-Luc Moudenc, jusqu'ici très isolé sur le dossier d'une seconde rocade. A suivre. 

Sur le même sujet

Les + Lus