• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Le XV de France du Toulousain Guy Novès évite de justesse le naufrage contre le Japon

Guy Novès à l'issue du match nul du XV de France contre ...le Japon / © AFP
Guy Novès à l'issue du match nul du XV de France contre ...le Japon / © AFP

La catastrophe a été évitée: le XV de France de Guy Novès est passé tout proche d'une septième défaite de suite en concédant un nul heureux samedi contre le Japon (23-23) en clôture des tests de novembre, qui le plonge un peu plus dans le doute

Par VA avec AFP

La série de six revers, dont cinq test-matches, une première depuis 35 ans, se sera donc arrêtée sur la pelouse synthétique et sous le toit couvert de la U Arena de Nanterre (Hauts-de-Seine), salle de spectacles flambant neuve inaugurée pour l'occasion en version rugby.

Mais il s'en est fallu de très peu: principalement de la transformation manquée par l'ouvreur Yu Tamura de l'essai de Asaeli Ai Valu (73, 23-23), qui avait permis aux Brave Blossoms d'égaliser dans une enceinte incrédule.

Ce match nul ne change finalement pas grand chose au constat: les Bleus sont loin, très loin des meilleurs mondiaux, réduits à défendre de façon acharnée en fin de match pour préserver un triste résultat, devant leur public, face à la 11e nation mondiale qui aura eu 64% de taux d'occupation.

Un nul conclu sous les sifflets de la U Arena, dont une partie du public s'est également moquée de son équipe: "remboursez, remboursez" en fin de match, après "on se fait ch..., on se fait ch..." en première période.

Ont par ailleurs été sifflées les décisions des Bleus de prendre les pénalités plutôt que de taper en touche pour un éventuel essai. Mais ce XV de France ne pouvait se permettre de faire preuve d'un quelconque complexe de supériorité...

Sans les 13 points au pied de François Trinh-Duc, il ne s'en serait sans doute pas sorti par la toute petite porte.

Le niveau actuel des Bleus, incapables de s'imposer face aux meilleures nations mondiales (18-38 contre les All Blacks et 17-18 face à l'Afrique du Sud ce mois-ci) et qui doivent batailler face à une équipe du "Tier 2", le deuxième groupe mondial, inquiète, tant les Japonais ont bien plus proposé, par leur jeu rapide et de mouvement.

Un terrible bilan pour Guy Novès


Novembre est passé et, même privés sur blessure de plusieurs joueurs majeurs derrière (Lopez, Lamerat, Fofana, Vakatawa, Nakaitaci), les Français semblent avoir régressé dans le jeu par rapport à l'automne 2016. Ils avaient alors tenu la dragée haute à ces mêmes Néo-Zélandais (19-24) et aux Australiens (23-25).

A deux ans de la Coupe du monde 2019 au... Japon, le chantier est énorme, et il est fort à parier que le président de la Fédération française de rugby
(FFR), Bernard Laporte, ne reste pas les bras croisés face au terrible bilan de Guy Novès et son staff: sept victoires en 22 matches, pour quatorze défaites et donc un match nul.

En injectant du sang neuf comme il l'avait évoqué samedi dernier? Possible, mais ces Bleus ont en tout cas besoin d'un électrochoc avant le prochain rendez-vous, le Tournoi des six nations début février.


Sur le même sujet

Montpellier Danse : où va la danse contemporaine aujourd'hui ?

Les + Lus