Cet article date de plus de 4 ans

Dérochement de 132 brebis : les éleveurs indemnisés même si la responsabilité de l'ours n'est pas avérée

La Commission d’Indemnisation des Dégâts d’Ours du Parc national des Pyrénées a statué. L'éleveur d'Esquièze-Sère (65) qui a perdu 125 brebis dans un dérochement début juillet sera indemnisé, même si la responsabilité de l'ours n'est pas établie. 
132 brebis ont péri, après une chute de plusieurs dizaines de mètres.
132 brebis ont péri, après une chute de plusieurs dizaines de mètres. © Google Images
Il est convaincu que son troupeau a été victime d'une attaque de l'ours...

La commission d'indemnisation des dégâts d'ours du Parc national des Pyrénées, réunie exceptionnellement mardi 19 juillet a statué dans son sens, même si la responsabilité de l'ours n'est pas avérée. 

Au début du mois de juillet, 125 brebis ont été victimes d'un "dérochement" : le troupeau poussé vers la falaise a chuté de plusieurs dizaines de mètres. Les autres bêtes sont tombées dans un secteur de la vallée du Barada, difficilement accessible à pied. Ce qui porte à 132 le nombre de cadavres.

La commission a décidé d’indemniser la totalité des dégâts liés à ce dérochement au bénéfice du doute puisque l’ours était présent sur l’estive au moment des faits. Quatre éleveurs seront ainsi indemnisés pour les 132 brebis qui sont mortes lors de ce dérochement pour un montant de 31 492,00 €.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ours des pyrénées animaux sorties et loisirs