• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Lourdes a recueilli plus de 9 millions d'euros de dons après les inondations

Les sanctuaires avaient été inondés par le Gave / © MaxPPP
Les sanctuaires avaient été inondés par le Gave / © MaxPPP

Les Sanctuaires de Lourdes ont recueilli plus de neuf millions d'euros de dons de la part des fidèles catholiques pour faire face aux réparations des dégâts infligés par la crue de juin 2013, selon une nouvelle évaluation de l'autorité religieuse du site.

Par R.O

Une mobilisation des fidèles
Le site qui abrite la grotte où, selon la tradition catholique, la Vierge Marie est apparue à Bernadette Soubirous en 1858, a recueilli 9,1 millions d'euros, a
expliqué mercredi Thierry Castillo, économe diocésain des Sanctuaires.
"C'est une mobilisation" des fidèles "sans précédent dans l'histoire de Lourdes", a-t-il commenté. "En juin, quand on a constaté" les dégâts provoqués par la crue du gave de Pau, "on était loin de l'imaginer".
La campagne d'appel aux dons pour le site où se pressent chaque année six millions de pèlerins venus du monde entier, a été arrêtée début février. Ils proviennent de particuliers (90% en France) ainsi que de diocèses français et étrangers, de directions de pèlerinages, d'associations d'hospitaliers qui accompagnent les malades.
Un diocèse de Corée du Sud a par exemple donné 50.000 euros tandis que la chaîne catholique italienne TV 2000 a organisé une collecte qui a rassemblé plus de 700.000 euros.

Plus de 10 millions de dégats
En face, les dégâts sont évalués à près de 10,2 millions d'euros, pour les réparations proprement dites et pour les travaux destinés à améliorer la sécurité des installations, a ajouté M. Castillo. "On ne reconstruit pas à l'identique, on améliore", a-t-il dit.
Les Sanctuaires ont également prévu de mettre en oeuvre un plan de protection contre les crues évalué à 5,5 MEUR pour protéger en priorité la grotte ainsi que les lieux à forte capacité d'accueil comme la basilique souterraine Saint-Pie-X (30.000 pèlerins) ou l'église Sainte-Bernadette (5.000 personnes). Parmi les pistes étudiées pour ce plan qui devrait être opérationnel en 2015, des barrages amovibles, des clapets anti-retour sur les réseaux d'évacuation et un nouveau pont mobile répondant à la fois aux critères d'accessibilité et de hauteur pour éviter la formation d'embâcles.

Sur le même sujet

Gard : l’escalier monumental de Pont-Saint-Esprit sera restauré grâce au Loto du patrimoine

Les + Lus