Les parachutistes de Tarbes en mission à Pau pour deux mois

Les soldats du 1er RHP, le Régiment de Hussard Parachutiste basé à Tarbes, sillonnent la capitale béarnaise. / © Régis Cothias/France 3 Midi-Pyrénées
Les soldats du 1er RHP, le Régiment de Hussard Parachutiste basé à Tarbes, sillonnent la capitale béarnaise. / © Régis Cothias/France 3 Midi-Pyrénées

L'Etat d'urgence a été prolongé une nouvelle fois jusqu'au mois de juillet 2017. Tous les régiments de l'armée de terre contribuent à ces nouvelles missions. Une centaine de soldats du 1er Régiment de Hussards Parachustistes de Tarbes est en mission à Pau pour deux mois.

Par Marie Martin et Régis Cothias

L'Etat d'urgence, décrété après les attentats de Paris et St Denis en novembre 2015, a été prolongé une nouvelle fois, et ce jusqu'au mois de juillet 2017.

Une de ces facettes visibles pour le grand public de cet état d'urgence, c'est la présence de militaires en patrouille dans les rues des grandes villes françaises. Un déploiement baptisé "opération Sentinelle".

Tous les régiments de l'armée de terre contribuent à ces nouvelles missions. Pour une durée de deux mois, une centaine de soldats du 1er Régiment de Hussards Parachustistes de Tarbes, effectue des patrouilles à Pau (Pyrénées-Atlantiques).

Pour assurer ces missions sur le territoire français, le régiment a créé un escadron supplémentaire en novembre 2016. Concrètement, il compte 120 hussards parachutistes de plus que l'an dernier.


Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus