Hautes-Pyrénées : la communauté des Soeurs de Saint-Joseph de Tarbes met à disposition 8 000 m² de bâtiments

La communauté catholique des Soeurs de Saint-Joseph de Tarbes, fondée en 1843 près de Lannemezan, dans les Hautes-Pyrénées, lance un appel à projets. Elle met à disposition 8 000 m² de bâtiments et 10 hectares de terrains répartis sur cinq sites, pour des activités diverses. 

8 000 mètres² de bâtiments situés autour de la maison-mère (ci-dessus) peuvent accueillir de nouveaux projets.
8 000 mètres² de bâtiments situés autour de la maison-mère (ci-dessus) peuvent accueillir de nouveaux projets. © Soeurs de Saint-Jospeh de Tarbes
Ce sont les habitants du village de Cantaous, dans les Hautes-Pyrénées, qui ont bâti le premier couvent des Soeurs de Saint-Joseph, à la fin du 19ème siècle, pour sept jeunes filles de la commune souhaitant rentrer dans les ordres.

Alors qu'elles souhaitent plutôt être des "contemplatives", ces villageois les sollicitent pour tenir une école. Petit à petit, la congrégation s'agrandit, tout autant que le bâtiment. Les Soeurs de Saint-Joseph de Tarbes oeuvrent dans les Pyrénées mais également dans le monde, autour de l'éducation, des soins, du social.

Aujourd'hui, elles sont une vingtaine de religieuses à vivre dans la maison-mère du couvent.
Parce que la communauté souhaite donner une seconde vie au lieu, elle lance un appel à projets, en mettant à disposition 8 000 m² de bâtiments sur ce plateau de Lannemezan et 10 hectares de terrains répartis sur cinq sites. S'y trouvent déjà un EHPAD, une école, un chantier d’insertion et un musée.

Les cinq sites proposés sont :La communauté, sur son site internet, fait savoir que "c’est un lieu particulièrement adapté pour des projets d’accueil, d’hébergement, de tourisme, de soin ou de maraîchage". Tout projet proposé sera étudié, les termes d'une location seront ensuite discutés. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
religion société immobilier économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter