VIDEO. Hautes-Pyrénées : un incendie réduit en cendres le presbytère d'Argelès-Gazost

Publié le Mis à jour le

Le presbytère d'Argelès-Gazost (Hautes-Pyrénées) a été détruit par un incendie, lundi 17 janvier en début de soirée. Une école voisine est également touchée par le sinistre. Aucun blessé n'est à déplorer.

Il ne reste du presbytère d'Argelès-Gazost (Hautes-Pyrénées) qu'un énorme brasier. L'incendie s'est déclaré lundi 17 janvier 2022 en fin d'après-midi dans ce bâtiment situé en plein cœur de la commune sous le regard impuissant de nombreux spectateurs.

Une école de 120 élèves touchée par les flammes

Malgré l'intervention des pompiers, l'école attenante au bâtiment a été touchée, comme l'indique la mairie d'Argelès-Gazost sur sa page Facebook :

"Triste nouvelle ce soir : le presbytère a entièrement brûlé. Les pompiers surveillent toute reprise d’incendie. L’école Notre-Dame attenante au bâtiment est touchée et est donc fermée jusqu’à nouvel ordre. L’équipe enseignante et l’OGEC s’organisent pour assurer la continuité des cours dans les plus brefs délais, sachant que la cité scolaire d’Argelès-Gazost a la gentillesse d’accueillir les élèves le temps de trouver une solution plus pérenne. De plus amples informations seront communiquées directement aux parents des élèves concernés."

Une enquête confiée à la gendarmerie

De son côté, le diocèse de Tarbes et Lourdes exprime son désarroi face au désastre :  "Ce lundi soir le presbytère d'Argeles Gazost est en proie aux flammes. Nous prions pour la communauté paroissiale et pour le curé, le Père Dorothee . Nous confions aussi à vos prières l'équipe pédagogique et les 120 élèves de l'école Notre-Dame, fortement impactés par cet incendie."

Aucune victime n'est à déplorer. Une bougie pourrait être à l'origine du sinistre. Une enquête a été confiée à la gendarmerie afin de connaître les conditions exactes de ce départ de feu.