L'observatoire du Pic du Midi décor du nouveau polar de Jean-Pierre Alaux

L'observatoire du Pic du Midi au cœur du nouvel ouvrage de Jean-Pierre Alaux. / © France 3 Occitanie
L'observatoire du Pic du Midi au cœur du nouvel ouvrage de Jean-Pierre Alaux. / © France 3 Occitanie

L'auteur de polars Jean-Pierre Alaux, connu pour sa série Le sang de la vigne, signe une intrigue policière, Le soleil ne se cachera pas pour mourir, dont le décor est l'observatoire du Pic du Midi. Il co-signe cet ouvrage avec Sylvie Vauclair, astrophysicienne.

Par Marie Martin

Jean-Pierre Alaux n'a peut-être pas fini de promener sa plume dans les vignes mais il prend subitement de la hauteur. 

Le journaliste né à Cahors, auteur de nombreux polars dont la série Le sang de la vigne (qu'il co-signe avec Noël Balen), vient de publier Le soleil ne se cachera pas pour mourir. Un roman policier qu'il a écrit à quatre mains, là encore, mais cette fois avec une astrophysicienne de l’Institut de recherche en astrophysique et planétologie, Sylvie Vauclair.

Pour son intrigue, Jean-Pierre Alaux a choisi comme décor l'observatoire du Pic du Midi. Ses cinq kilomètres de galeries souterraines vieilles de plus d'un siècle se prêtent parfaitement au huis-clos qui se joue. Car les deux héros, un jeune garçon qui entreprend d'écrire l'histoire du Pic et une célèbre astrophysicienne, se retrouvent coincés dans l'observatoire, en pleine tempête de neige. La question d eleur survie mais aussi de celle de l'humanité toute entière se pose...

Le soleil ne se cachera pas pour mourir est paru début mai, aux éditions Privat

Thierry Sentous et Marc Raturat de France 3 Occitanie ont rencontré ses auteurs :

Un polar au Pic du Midi
Le cadurcien Jean-Pierre Alaux signe, avec l'astrophysicienne Sylvie Vauclair, un polar dont l'intrigue se noue au Pic du Midi.  - Thierry Sentous et Marc Raturat


Sur le même sujet

Les + Lus