• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

La préfecture des Hautes-Pyrénées interdit aux gilets jaunes de manifester la nuit le 23 mars à Tarbes

Lors d'une manifestation nocturne des gilets jaunes à Tarbes, l'intérieur du temple maçonnique du Grand Orient a été dégradé. / © Max PPP
Lors d'une manifestation nocturne des gilets jaunes à Tarbes, l'intérieur du temple maçonnique du Grand Orient a été dégradé. / © Max PPP

La préfecture des Hautes-Pyrénées vient de publier un arrêté interdisant de manifester à Tarbes dans la nuit du samedi 23 mars. Une mesure pour éviter de nouvelles dégradations après le saccage du temple de l'obédience maçonnique du Grand Orient.

Par Sylvain Duchampt

Selon la préfecture des Hautes-Pyrénées, "des appels à manifester sont relayés sur les réseaux sociaux pour le samedi 23 mars à 20 heures." Hors de question pour les services de l'Etat de se retrouver dans la même situation que le week-end du 9 mars à Tarbes où à l'issue d'une manifestation des gilets jaunes, le temple maçonnique du Grand Orient a été saccagé.
 

Le préfet a donc pris un arrêté d'interdiction de manifester du samedi 23 mars de 18h00 au dimanche 24 mars 6h00 à Tarbes dans un périmètre restreint : 
  •  du nord de Tarbes : avenue du Maréchal Juin, Avenue du Maréchal Joffre, rue Achille Jubinal, Boulevard du Martinet, quai de l’Adour;
  •  au sud de Tarbes : à partir du boulevard du Président Kennedy, boulevard du 8 mai 1945 et boulevard Claude Debussy.

Dans son communiqué envoyé à la presse, le préfet des Hautes-Pyrénées appelle "la population à ne pas prendre part à ce rassemblement interdit. Outre les risques pour leur propre sécurité, les contrevenants s'exposeraient en toute connaissance de cause à des poursuites."

Sur le même sujet

Montpellier : le trophée de la Coupe du monde de foot féminin

Les + Lus