Tarbes : le corps de Laïla Zeriouh a été retrouvé

Laïla Zeriouh n'a pas donné signe de vie depuis vendredi 26 octobre
Laïla Zeriouh n'a pas donné signe de vie depuis vendredi 26 octobre

Disparue depuis le 25 octobre, Laïla Zeriouh a été retrouvée morte au col d'Aspin. Son véhicule a été découvert lundi 4 novembre par les pompiers des Hautes-Pyrénées au fond d'un ravin de 50 mètres. Les conditions de l'accident restent encore indéterminées.

Par Sylvain Duchampt

« Dieu avait besoin d’une princesse, il a choisi Laïla » c'est par ce message sur les réseaux sociaux que la famille de Laïla Zeriouh a réagi à l'annonce de son décès. Le corps de la jeune femme de 32 ans a été retrouvé, sans vie, lundi 4 novembre au soir au col d’Aspin par les pompiers des Hautes-Pyrénées.
 

La voiture de coordinatrice de la plate-forme de répit pour les aidants des personnes touchées par la maladie d’Alzheimer a été découverte au fond d’un ravin de 50 mètres.  La chute du véhicule serait intervenue il y a plusieurs jours.
 

Après avoir envoyé un courriel le 25 octobre à ses collègues pour leur dire qu'elle ne reviendrait pas travailler, Laïla Zeriouh n'avait plus donné signe de vie.

La police avait ouvert une enquête pour disparition inquiétante. Son téléphone portable avait été géolocalisé pour la dernière fois, trois jours plus tard, à une heure du matin à 14 kilomètres de Tarbes, à Montgaillard (Hautes-Pyrénées). Aucun mouvement n'a depuis été constaté sur ses comptes bancaires.

L'enquête se poursuit pour connaître les conditions de cet accident.
 

Sur le même sujet

Les + Lus