2 individus arrêtés à Frontignan-Plage après l'assaut d'un appartement

Publié le Mis à jour le

Les Brigades Anti-Criminalité de Sète, Agde, Béziers et Montpellier ont procédé, ce jeudi, vers 19h, à l'assaut d'un appartement, situé rue Vauban à Frontignan-Plage, dans l'Hérault. 2 personnes ont été interpellées et sont entendues par des enquêteurs, dans le cadre d'un différend familial.


Selon la police, cette affaire n'est pas liée au terrorisme et ces 2 arrestations ne sont en aucun cas en relation avec la préparation d'un attentat. Il s'agirait d'un différend familal.

70 policiers pour l'assaut d'un appartement à Frontignan-Plage


Selon certaines sources, non confirmées officiellement, l'affaire débute dans l'après-midi, quand une famille signale à la police, 2 individus dangereux, dont un originaire des Bouches-du-Rhône, aurait tenu des propos inquétants.
Il aurait déclaré qu'il faut à tout prix éviter d'aller à la plage à Frontignan, ce jeudi, que cela est trop dangereux. Qu'il va faire comme à Nice.

Les policiers alertés prennent l'affaire très au sérieux, étant donné le contexte actuel.
Les Bac de Sète, Agde, Béziers et Montpellier sont alors dirigées vers Frontignan-Plage. Des CRS sont envoyés en renfort. Au total, 70 hommes sont sur site, rue Vauban.

Un périmètre de sécurité est rapidement mis en place.

L'assaut est donné vers 19h, c'est un appartement situé au 2e étage d'un immeuble qui est visé.
Les policiers y interpellent 2 hommes qui sont immédiatement entendus sur place. L'un d'eux ferait l'objet d'une fiche S, selon une source proche de l'enquête.

Dans le même temps, des démineurs s'intéressent à une fourgonnette stationnée devant l'immeuble.

A 20h30, le dispositif de sécurité était toujours en place à Frontignan et la police était sur le point de transférer les 2 personnes interpellées vers Montpellier.