Cap d’Agde : tombés de leur voilier en pleine nuit, ils racontent leur périple

Ils sont tombés de leur voilier en pleine nuit au large du Cap d'Agde, ils racontent leur périple - août 2017 / © France 3 LR
Ils sont tombés de leur voilier en pleine nuit au large du Cap d'Agde, ils racontent leur périple - août 2017 / © France 3 LR

La mer piège même les marins expérimentés. Nous avons rencontré au Cap d'Agde un homme qui a été secouru par la SNSM avec sa fille au début du mois. Il a bien voulu nous raconter son aventure.

Par Joane Mériot

Attention si vous partez en mer en bateau ou en jet ski !  Vérifiez la météo, votre niveau de carburant et surtout l'état de votre matériel de sauvetage : ces trois précautions permettent d'éviter la plupart des accidents. Car en mer, le moindre incident peut virer au drame, même pour des gens aguerris. C'est ce qui est arrivé à Philippe Verdier, capitaine d'un voilier de 11 mètres. Début août, la balade vers la Corse a failli tourner au cauchemar lorsque sa fille est tombée à l'eau, de nuit, et sans gilet de sauvetage.



J’ai plongé car la nuit était en train de tomber, elle portait un tee-shirt noir, il y avait des conditions orageuses, j’ai sauté et je savais très bien que mon collègue à bord allait faire le nécessaire tout de suite.



Resté seul à bord, Bertrand fait les choses dans le bon ordre: d'abord jeter les bouées par dessus bord, puis appeler les secours par radio et leur donner une position précise. Résultat : moins d'une heure plus tard, le bateau de la SNSM est sur place. 

Le reportage d'Isabelle Bris et Franck Detranchant 

Cap d’Agde : tombés de leur voilier en pleine nuit, ils racontent leur périple
La mer piège même les marins expérimentés. Nous avons rencontré au Cap d'Agde un père et sa fille qui ont été secourus par la SNSM au début du mois et qui ont bien voulu nous raconter leur aventure. - France 3 LR - Isabelle Bris et Franck Detranchant


La jeune femme et son père sont saufs, par chance, l'eau était encore à plus de vingt degrés.

Si ces naufragés avaient été des novices, les choses auraient pu vraiment mal tourner. Preuve qu'en mer il faut toujours redoubler de prudence.

Il ne faut pas hésiter à mettre une ligne de vie sur un voilier, il ne faut pas hésiter à s’équiper de gilet de sauvetage pour les enfants, les animaux, pour tout …


De simples précautions peuvent s'avérer vitales: le capitaine du voilier avait ajouté un flash lumineux à ses bouées, ce qui a facilité le sauvetage de nuit.

La plaisance est l’une des premières causes d'accidents en mer. L'an dernier, plus de 3000 interventions ont été déclenchées par le Cross en Méditerranée, impliquant plus de 7550 personnes et causant la mort de 24 personnes.



Sur le même sujet

Montpellier : le Camion du coeur, plus qu'un repas, un réconfort

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne