• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Marseillan : des policiers européens en renfort sur les plages de la région

Maïke a 25 ans, elle est commissaire et vient d’Allemagne. Cet été et pour trois semaines, elle vient prêter main forte à Léo, gendarme à Marseillan-Plage. / © France 3 LR / Eloïsa Patricio
Maïke a 25 ans, elle est commissaire et vient d’Allemagne. Cet été et pour trois semaines, elle vient prêter main forte à Léo, gendarme à Marseillan-Plage. / © France 3 LR / Eloïsa Patricio

Cela fait partie des accords internationaux, en saison estivale les policiers européens viennent renforcer les effectifs de la gendarmerie française. Dans notre région, ils sont neuf cet été à venir renforcer les effectifs des gendarmes français. Reportage à Marseillan.
 

Par Joane Mériot

Maïke a 25 ans, elle est commissaire et vient d’Allemagne. Cet été et pour trois semaines, elle vient prêter main forte à Léo, gendarme à Marseillan-Plage.

Si elle est là, c’est parce qu’en France l’été afflue de nombreux touristes français mais aussi étrangers. En tout, sur les plages et campings de Marseillan il y a près de 5000 estivants allemands, par exemple. Alors pour éviter tout malentendu, quoi de mieux que quelqu’un qui s’exprime dans la même langue.

On évite tout malentendu si on peut s'exprimer dans sa langue natale, et surtout si l'on a  affaire à un policier ou à une policière, qui peut traduire correctement, confie un estivant rencontré à Marseillan.


Quant à Maïke, elle, elle est très satisfaite de sa coopération, elle perfectionne son français et apprend beaucoup sur le travail en gendarmerie.


Le reportage de Jean-Michel Escafre et Eloïsa Patricio à Marseillan 
 
Marseillan : des policiers européens en renfort sur les plages de la région
Cela fait partie des accords internationaux, en saison estivale les policiers européens viennent renforcer les effectifs de la gendarmerie française. Dans notre région, ils sont neuf cet été à venir renforcer les effectifs des gendarmes français. Reportage à Marseillan. - France 3 LR - Jean-Michel Escafre et Eloïsa Patricio

Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus