Béziers : la mairie lance le Franc biterrois, une monnaie locale pour doper les commerces et le pouvoir d'achat

Une nouvelle monnaie locale, le Franc biterrois, se développe dans les magasins et restaurants de Béziers, depuis la rentrée. L’objectif est de dynamiser le commerce avec le soutien financier de la municipalité. La mairie propose ainsi à ses employés, des Francs en bons d'achat, à moitié prix.

Sur le billet jaune de 5 Francs biterrois, Fernand Castelbon de Beauxhostes. Figure politique de Béziers au 19e siècle, il est à l'honneur sur les coupures de la monnaie locale, le Franc biterrois. Tout comme Pierre-Paul Riquet et Jean Moulin.

Près de 300 commerçants l'acceptent désormais en centre-ville. Comme cette gérante de salon de coiffure.

Ca va permettre aux commerçants locaux de récupérer des clients qui vont en extérieur de Béziers.

La gérante d'un salon de coiffure de Béziers.

A Béziers, comme dans beaucoup de villes moyennes en France, raviver les centres-villes est un enjeu politique. Cette commerçante a réalisé sa première vente en Francs biterrois. Une procédure facilitée.

Je me suis connectée, j'ai rentré tous les numéros de chèques et j'ai validé. 3 jours plus tard, j'avais le règlement sur mon compte.

Une commerçante du centre-ville de Béziers.

Premiers bêta-testeurs, les employés municipaux de Béziers. 2.000 d'entre eux peuvent désormais régler leurs achats de cette façon. Et la mairie double leur mise.

J'espère qu'un certain nombre d'entreprises vont faire la même chose avec leurs salariés. En disant, on double le montant. Ensuite, je compte sur le patriotisme des Biterrois. Ils vont jouer le jeu.

Robert Ménard, maire de Béziers.

L'ambition de la mairie, faire du Franc biterrois monnaie courante lors des prochains événements culturels de Béziers et pour les fêtes.
Les billets en coupures de 5 et de 10 Francs sont déjà disponibles pour tous à l'Office de tourisme. Mais attention, pas à moitié prix cette fois-ci.

VOIR le reportage de France 3 Occitanie à Béziers.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
robert ménard politique insolite finances économie polémique société pouvoir d'achat consommation