Béziers : la société Rouge Gorge arrête sa production de melons, des centaines d'emplois saisonniers supprimés

Le leader français du melon a annoncé qu'il stoppait cette production non rentable pour se recentrer sur la culture de pommes. A Béziers, 22 salariés vont perdre leur emploi sur 28. Rouge Gorge faisait également travailler 500 saisonniers pour le ramassage et 80 CDD pour la plantation.

illustration
illustration © France 3

Après 37 ans à Béziers, l'entreprise Rouge Gorge arrête son activité melons. Cette décision est nationale, tous les sites vont bientôt fermer, notamment en Poitou, car le groupe est en difficulté financière.

C'est la baisse continue des prix d'achat de gros du melon qui a conduit le groupe français à stopper cette production déficitaire pour miser sur la pomme.
Le prix du melon charentais a baissé en 20 ans alors que dans le même temps les charges sont en hausse. Les prix bas des grandes surfaces, les promotions permanentes et la concurrence de l'Espagne ont eu raison de ce cucurbitacée français.

A Béziers, le groupe exploite 200 hectares environ, soit une production annuelle de 5.000 tonnes de melons en 2019. La pomme ne représente que 30 hectares sur place, mais cette production est elle rentable.

Côté emploi, Rouge Gorge annonce le licenciement de 22 de ses 28 employés de Béziers. Sans compter les ouvriers, 80 CDD travaillant 8 mois par an à la plantation et la culture des melons et surtout 500 saisonniers embauchés pour la récolte.

Selon nos confrères de France bleu Hérault, les salariés licenciés ont tous été prévenus. "Certains sont bien tentés de reprendre l’activité. Mais sans fond propre, la reprise parait bien difficile à moins d’avoir un soutien des collectivités locales".
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie entreprises emploi