Béziers : une coupure de courant malveillante entraîne un incendie dans une biscuiterie

L'incendie a eu lieu dans l'un des deux fours industriels de la biscuiterie Les Ecureuils / © Sdis 34
L'incendie a eu lieu dans l'un des deux fours industriels de la biscuiterie Les Ecureuils / © Sdis 34

En marge de la mobilisation à Béziers de ce jeudi contre la réforme des retraites, une coupure de courant provoquée par une intrusion dans un poste RTE a privé 33.000 foyers d'électricité pendant deux heures. Autre conséquence : le four de la biscuiterie Les Ecureuils a pris feu.

Par Emma Derome

Une coupure d'électricité est survenue ce jeudi 12 décembre en début de journée à Béziers, privant 33 000 foyers de courant pendant deux heures. Celle-ci a été provoquée en marge d'une manifestation contre la réforme des retraites, sans qu'elle n'ait été, pour l'instant, revendiquée.

La coupure d'électricité serait volontaire et liée aux événements actuels, explique le service communication de RTE. Il n'y a cependant pas eu de revendication claire.

 

La panne d'électricité a été provoquée suite à une intrusion dans le poste de Sauclières, précise RTE, en expliquant que l'alimentation y a été coupée mais a priori sans dégradation. "Une enquête est en cours", signale le réseau de transport d'électricité haute tension.
  

Incendie dans la biscuiterie Les Ecureuils

Les sapeurs-pompiers ont signalé, à la suite de cette coupure de courant, qu’un incendie s’était déclaré dans une entreprise de fabrication de madeleines située au niveau de la zone industrielle du Capiscol, à Béziers.

Un four industriel d'environ 15 mètres s'est immobilisé, exposant les aliments à la chaleur résiduelle. Ces derniers, se trouvant dans un tunnel, ont pris feu et continuent de brûler, expliquaient les pompiers en début d'après-midi. 

Une vingtaine de pompiers ont été mobilisés. Le feu a vite été circonscrit. En tout, quatre employés qui ont inhalé les fumées ont été pris en charge par les secours. 

"Nous avons un système de sécurité capable de gérer les micro-coupures mais pas une coupure qui dure 1h30", explique la direction de la biscuiterie Les Ecureuils, qui n'est pas en mesure d'affirmer si une dizaine d'employés se retrouverait au chômage technique suite à cet incident.
 


Inquiétantes conséquences

Cette panne d'électricité a eu des conséquences alarmantes chez certains Biterrois. Jean-Claude, habitant de Béziers et tétraplégique, a tenu à nous contacter pour témoigner. La coupure de ce matin aurait en effet pu lui être fatale. Lorsqu'il est couché, Jean-Claude est dépendant d'une machine à oxygène électrique pour respirer. Ce matin, lors de la coupure, il était encore au lit.

Mon lit est électrique, et ce matin, je n'ai pas pu me relever. Mon matelas, qui fonctionne aussi à l'électricité, a commencé à se dégonfler. Quand je suis allongé, je n'arrive pas à respirer, je m'étouffe. Mon auxiliaire de vie, avec ma femme qui, par chance, avait posé un jour de congé, ont du me soulever... et je fais 140kg

Sous traitement lourd et sous morphine, Jean-Claude s'estime "heureux de s'être même réveillé"
 


Mardi 10 décembre, une coupure d'électricité avait déjà plongé dans le noir 5.000 foyers à Perpignan. Celle-ci avait été revendiquée par la CGT. 

Sur le même sujet

Les + Lus