• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Béziers : démantèlement d'un trafic de stupéfiants

Trois personnes ont été interpellées. Elles sont soupçonnées d'avoir alimenté la région de Bédarieux en cannabis et en héroïne. / © Gendarmerie de l'Hérault
Trois personnes ont été interpellées. Elles sont soupçonnées d'avoir alimenté la région de Bédarieux en cannabis et en héroïne. / © Gendarmerie de l'Hérault

Trois personnes suspectées de revendre du cannabis et de la cocaïne autour de Bédarieux ont été interpellées par les gendarmes et seront jugées en janvier.

Par Josette Sanna

Les gendarmes de l'Hérault ont démantelé un trafic de stupéfiants présumé dans les hauts cantons du Biterrois.
Le 10 décembre dernier, trois individus soupçonnés d'être impliqués dans un trafic de stupéfiants sur le secteur de Bédarieux ont été interpellés dans le cadre d’une opération judiciaire associant les gendarmes de la brigade de recherches de Béziers, de Bédarieux, le Peloton de surveillance et d’intervention de Béziers et deux équipes cynophiles du GIC de Nîmes.

Cultures de cannabis et cocaïne

A la tête de cette organisation,  un individu,  principal mis en cause, est soupçonné d'avoir alimenté les hauts cantons avec l'aide d’un revendeur à Roujan.
Les investigations démarrées en septembre ont permis aux gendarmes de découvrir trois cultures indoor de cannabis.
Ils sont également soupçonnés d'avoir revendu de la cocaïne à la population locale.

Des armes et d'importantes sommes d'argent saisies

Lors des perquisitions, trois chambres de de culture de cannabis, 132 plants de cannabis, 125 gr d’herbe , 500 gr de têtes de cannabis, 247 gr de cocaïne et 17 600 € en numéraire ont été saisis, ainsi qu’un véhicule au titre des avoirs criminels.
Par ailleurs, de manière incidente de nombreuses armes et munitions dont un pistolet mitrailleur AK 47 modifié, un fusil à pompe canon court, un gilet pare-balles ont été saisies.
Déférés le 14 décembre, les trois personnes mises en cause ont été placées en détention provisoire dans l’attente de leur comparution le 9 janvier 2019.

Sur le même sujet

De la source du Danube au Grau-du-Roi en kayak : une aventure de plus de 7 000 km

Les + Lus