• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Béziers: un enseignant du lycée professionnel Mermoz agressé par les parents d'un élève  

Le lycée professionnel Jean Mermoz, à Béziers dans l'Hérault / © Photo F3 Occitanie C.Montel
Le lycée professionnel Jean Mermoz, à Béziers dans l'Hérault / © Photo F3 Occitanie C.Montel

Violente agression ce vendredi matin au lycée professionnel Mermoz à Béziers : un professeur a été passé à tabac par le père d'un élève de seconde, venu au lycée avec sa compagne pour rencontrer la direction. Le rectorat a condamné cet acte de violence.
 

Par Isabelle Bris

Un enseignant a été roué de coups par un parent d'élève, parce que ce dernier aurait insulté son fils, en classe de seconde.

Le père de famille s’est rendu ce vendredi matin à 8h 30 au lycée avec sa compagne, afin de rencontrer la direction de l'établissement et d’avoir des explications sur le différend existant entre son fils de 15 ans et ce professeur.

Mais en chemin , le couple a croisé l'intéressé dans l'enceinte de cet établissement scolaire professionnel. L'homme s'est alors jeté sur l'enseignant, lui assénant plusieurs coups de poing et de pied alors que la victime était au sol.

La direction de l'établissement a porté plainte, prévenu le rectorat et le procureur de la République.
 

Les parents en garde à vue


Le couple a été placé en garde à vue pour 24 heures. La femme a été remise en liberté dans l'après-midi, son implication dans l'agression ayant été écartée.

Quant au père de famille, il pourrait passer comparution immédiate ce lundi. 

L’enseignant, qui porte la trace de nombreux coups au visage, est plutôt très apprécié de ses collègues de travail et de ses élèves rencontrés par France Bleu Hérault. Il a un jour d'ITT (incapacité totale de travail).

Soutenus par les élèves,
 les collègues de la victime ont décidé d'exercer leur droit de retrait et ont cessé les cours de 10 h à midi pour dénoncer cette agression. 

Une regrettable première dans cet établissement


C'est la toute première agression dans cet établissement professionnel de 500 élèves, selon nos confrères de France Bleu Hérault.

Ni l’enseignant agressé et choqué par une telle violence ni sa direction n’ont souhaité s’exprimer. 

Le rectorat a fait savoir par communiqué que "Toutes les mesures d’accompagnement ont été prises par les services académiques.
 

Béatrice Gille, rectrice de l’académie de Montpellier, a rappelé qu'elle condamne tout acte de violence commis au sein des établissements scolaires ou à l’encontre d’un membre de la communauté éducative.


L'élève exclu du lycée


Quant à l’élève de seconde, réputé comme agité, il sera exclu de l'établissement lundi et mardi prochains, pour des faits qui ne seraient pas liés à cette altercation.

 

Sur le même sujet

Interview de Christophe Barret

Les + Lus