• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Gilets jaunes à Béziers : quel impact sur l'économie après quatre mois de mobilisation ?

Plus de 60 % des commerces du Biterrois accusent une baisse de leur chiffre d'affaires depuis le mois de novembre. / © C. Barbet F3LR
Plus de 60 % des commerces du Biterrois accusent une baisse de leur chiffre d'affaires depuis le mois de novembre. / © C. Barbet F3LR

Quel a été l'impact de la mobilisation des gilets jaunes pour le commerce dans la région ? C'est ce que tente de mesurer la CCI de l'Hérault. Exemple dans le Bitérrois ou 300 entreprises ont répondu à un questionnaire. En moyenne elles auraient perdu plus de 30% de chiffre d'affaires.

Par Josette Sanna

Entre Novembre et Janvier à plusieurs reprises des gilets jaunes ont défilé dans les rues du centre-ville de Béziers. 

Ici pas de vitrines cassées ou de mobilier détérioré mais malgré tout un impact sur la fréquentation des magasins. 

Dans cette boutique de bijoux et de prêt-à-porter : 25 pour 100 de chiffre d'affaires en moins.

"Novembre a été dur, décembre aussi. Il a fallu faire des des remises pour faire venir les gens, alors que l'onn'en fait jamais" dit Catherine Jovary,commerçante


Cet hiver les gens ont moins fréquenté le centre-ville. Ce restaurateur dresse le même constat. 
Il a fallu s'adapter. 

L'an dernier on était cinq à travailler. Cette année on a passé l'hiver à trois.

Il y a une baisse du chiffre d'affaires indéniable surtout les week-end où on l'estime à 30 %, ajoute Thierry Lecouteux, restaurateur.

Baisse de chiffre d'affaires pour plus de la moitié des commerces

Selon la chambre de commerce de l'Hérault, environ 60 entreprises du Biterrois ont fait remonter des besoins en termes d'aides financières. 

Chômage technique

Pour certaines, il a fallu mettre des employés au chômage technique… 

Le paradoxe de ce mouvement c'est qu'il a nui à ce qu'il voulait défendre car beaucoup de contrats n'ont pas été reconduits, constate Olivier Leyssenot, vice-président  de la CCI 34.

 Là où les commerçants ont le plus souffert, c'est au rond- point de la Méridienne, à la périphérie de la ville car ils ont vécu les blocages en semaine.
 
63 % des commerces du Biterrois ont observé une baisse de leur chiffre d'affaires depuis le mois de novembre.

A lire aussi

Sur le même sujet

1er mai à Perpignan

Les + Lus