• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Affaire des paris suspects : un nouveau dispositif pour détecter les acteurs

Montpellier - Nikola Karabatic, au tribunal de Montpellier, répond aux journalistes après avoir été entendu par les juges - 10 juin 2013. / © AFP PHOTO / PASCAL GUYOT
Montpellier - Nikola Karabatic, au tribunal de Montpellier, répond aux journalistes après avoir été entendu par les juges - 10 juin 2013. / © AFP PHOTO / PASCAL GUYOT

Ce nouveau dispositif, présenté mercredi à Paris, vise à croiser les fichiers des fédérations sportives pour vérifier que des joueurs, des arbitres ou des dirigeants n'ont pas engagé des paris dans leur propre sport.

Par Isabelle Bris

Ce dispositif "unique en Europe" a précisé le président de l'Arjel Jean-François Vilotte, permettra donc decroiser les fichiers des fédérations sportives et celui de l'Argel pour vérifier que des joueurs, des arbitres ou des dirigeants n'ont pas engagé des paris dans leur propre sport.

La question des paris sportifs pris par des joueurs avait surgi lors de  l'enquête sur les soupçons de paris truqués du match de handball Cesson-Montpellier, le 12 mai 2012. Dans cette affaire, seize personnes, dont huit joueurs de Montpellier, sont soupçonnées d'avoir parié quelque 88.000 euros sur le score à la mi-temps (15-12) du match dans le réseau physique de la Française des Jeux. Le système d'alerte de la FDJ avait immédiatement repéré ces paris anormaux.

L'Arjel a par ailleurs révélé deux nouvelles campagnes de communication sur les jeux en ligne. Le secteur des jeux en ligne compte actuellement 18 opérateurs agréés, qui exploitent 30 agréments (13 pour le poker, 9 pour les paris sportifs et 8 pour les paris hippiques).
En 2011, le montant total des mises (paris hippiques et sportifs, poker en ligne) s'est établi à 9,408 milliards d'euros en hausse de 1 % par rapport à 2011.

Sur le même sujet

Double infanticide à Beaucaire : les 2 enfants sont morts d'asphyxie probablement médicamenteuse

Les + Lus