Cet article date de plus de 8 ans

Agression d'un contrôleur à Frontignan : le trafic des TER perturbé en Languedoc-Roussillon

Suite à l'agression d'un contrôleur en gare de Frontignan dans l'Hérault, les cheminots sont en grève et le trafic des TER n'est assuré qu'à 50 %. Des négociations sont en cours entre la direction régionale de la SNCF et les syndicats.
archives
archives
Le contrôleur a été frappé à la tête et menacé d'un couteau. Il est 17 h 00 dimanche en gare de Frontignan quand un groupe de jeunes tente de monter dans le train Perpignan-Avignon.
"Le contrôleur a été confronté à un groupe de six ou sept jeunes qui bloquaient des portes alors que le train allait repartir de la gare de Frontignan", a indiqué la SNCF,

Droit de retrait 

Suite à cette agression les cheminots du Languedoc-Roussillon décident de faire valoir leur droit de retrait et dès 18 h 00 le trafic des trains régionaux est perturbé.
Ce matin dès 6 h 00 un plan de circulation de secours a été mis en place. 
On compte ce matin un TER sur deux. Les TGV et trains intercités circulent normalement.

Pour connaître toutes les perturbations : le site TER de la SNCF

Une réunion entre direction et syndicats a commencé à 10 h 00 et doit déterminer la suite du mouvement.
Les perturbations concernent l'ensemble de la région Languedoc-Roussillon y compris la gare de Perpignan.

Le reportage de Daniel De Barros Léo Lemberton  et Nicolas Chatail.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
grève transports sncf