L'agriculture pèse près de 3 milliards d'euros en Languedoc-Roussillon

Lever de soleil sur les vignes dans les Corbières à Fontjoncouse. / © France 3 LR
Lever de soleil sur les vignes dans les Corbières à Fontjoncouse. / © France 3 LR

Les résultats enregistrés par l'agriculture du Languedoc-Roussillon sont au beau fixe, ils progressent de +2.9% en 2014. Ils viennent d'être publiés par le service de la statistique publique de la direction de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt. Soit près de 3 milliards d'euros par an.

Par Fabrice Dubault


Véritable atout économique pour le Languedoc-Roussillon, la valeur de la production régionale agricole s'établit désormais à 2,894 milliards d’euros. Elle progresse de 2,9% entre 2013 et 2014 et de +20% depuis 2010 (+ 492 millions d'euros).
Alors qu’au niveau national, l’année 2014 est marquée par une baisse des prix et une augmentation des volumes, en Languedoc-Roussillon, la situation est inverse, notamment en raison de la remarquable croissance des prix du vin, dont le poids dans la production agricole régionale est de 55%.

La part de la région Languedoc-Roussillon dans la production viti-vinicole nationale est restée stable aux alentours de 12 à 13%.
La région participe pour 8% à la production nationale de fruits et légumes, pourcentage assez stable.


Les consommations intermédiaires restent quasi stables entre 2013 et 2014 (-1%) mais progressent de 7,3% par rapport à 2010. Le repli des prix de l’énergie et de ceux des engrais ont permis en 2014 de contenir la hausse des coûts de production.
Sur l'ensemble de la période (2010-2014), ce sont cependant le prix des produits pétroliers et ceux des aliments pour les animaux qui constituent les deux postes ayant connu les plus fortes croissances.

Les productions animales, axées sur la Lozère (58 % de la valeur régionale), représentent 8% de la valorisation de la région, mais elles représentent à peine 1% des productions animales nationales.

L'autre fait marquant est la hausse de la valeur ajoutée des productions agricoles qui gagne encore 6,4% en un an et 33,7% depuis 2010.

Les effets combinés de cette hausse de valeur ajoutée et de la hausse (+7,4%) des soutiens aux exploitations et des allègements de charge du crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE), permet au résultat agricole régional de s'améliorer encore plus, de +9,4% sur un an.

 

Sur le même sujet

Les + Lus