Béziers : le propriétaire des armes entendu par le SRPJ de Montpellier

Le propriétaire des armes mystérieuses retrouvées hier mercredi dans un appartement de Béziers s'est livré ce matin, à la police de Montpellier. Placé en garde à vue, le trentenaire collectionneur d'armes aurait des permis en règle. Il doit être entendu par le SRPJ de Montpellier.

Montpellier : commissariat central -
Montpellier : commissariat central - © F3 LR
Le parquet de Béziers a levé le voile sur la découverte d'armes mystérieuses, hier dans un appartement biterrois de la rue Théodule-Ribot. En effet, le propriétaire présumé de ces armes, un homme de 30 ans, s'est rendu ce matin à la police de Montpellier . Placé en garde à vue à la Police Judiciaire, il doit être entendu par le SRPJ héraultais. 

Le propriétaire des armes aurait des permis en règle


D'après le procureur adjoint de Béziers, Jean-Philippe Rey, que nous avons joint pour confirmer les informations de nos confrères du Midi Libre, l'homme a des licences de tirs et est collectionneur d'armes. Il détiendrait les autorisations nécessaires, s'il est vérifié que les armes en question ne peuvent tirer en rafale comme des armes de guerre. Une expertise est menée actuellement pour contrôler l'arsenal.

On ne sait pas, à l'heure actuelle, pourquoi l'homme aurait laissé les armes dans l'appartement. Mais on s'éloigne de l'hypothèse évoquée hier d'une complicité avec les Tchéchènes retrouvés en janvier 2015 à la Devèze avec des explosifs. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers violence enquêtes justice société