Cet article date de plus de 5 ans

La caravane du collectif ACLEFEU était à Montpellier

Le collectif est né au lendemain des émeutes dans les banlieues en 2005. Depuis, ACLEFEU tente de faire exister les revendications des quartiers populaires auprès des institutions. Pendant 2 semaines, la caravane du collectif a silloné la France, un parcours qui s'est terminé à Montpellier.
Montpellier - le collectif AC le feu sur la Place de la Comédie - 24 avril 2016.
Montpellier - le collectif AC le feu sur la Place de la Comédie - 24 avril 2016. © F3 LR

Parti de Clichy-sous-Bois, la caravane du collectif ACLEFEU était à Montpellier, dimanche, sur la Place de la Comédie.
10 ans après les émeutes dans les banlieues, les membres du collectif sont venus à la rencontre des jeunes et des habitants des quartiers pour les écouter, éveiller les consciences et faire le point sur une histoire encore récente.

C'est une initiative citoyenne pour donner la parole à tous. On dit au gens arrêter de dormir ! On veut créer un manifeste qui s'appellera Paroles de citoyens, pour témoigner et qu'on ne nous confisque plus la parole. On ne veut plus de la souffrance sociale et humaine de 2005 qui a conduit aux émeutes" explique Mohamed Mechmache, porte-parole du collectif ACLEFEU.


Les ACLEFEU dénoncent 30 ans de politique de la ville, où, selon eux, des personnes qui ne connaissent rien aux quartiers populaires ont décidé pour ceux qui y vivent.

Plus d'infos sur le site du collectif ACLEFEU.

durée de la vidéo: 01 min 53
Montpellier : la caravane ACLEFEU sillonne la France 10 ans après les émeutes dans les banlieues ©F3 LR

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité vie associative société jeunesse famille immigration architecture culture