Cartoonist : Montpellier, vitrine de la culture manga

Publié le Mis à jour le
Écrit par Valérie Luxey
20 000 visiteurs sont attendus au salon du manga Cartoonist de Montpellier
20 000 visiteurs sont attendus au salon du manga Cartoonist de Montpellier © Dessin Marion Peugeot

Pour la première fois depuis sa création, en 1993, le salon de la culture manga Cartonnist se tient à Montpellier. 20 000 visiteurs sont attendus jusqu'à ce dimanche soir au Corum pour célébrer leur amour pour l'animation japonaise. Un univers désormais intergénérationnel.

La culture manga, c'est d'abord un univers dans lequel aiment évoluer ses fans. Ils ont l'occasion de laisser libre cours à leur passion tout le week-end, au Corum de Montpellier. La capitale régionale accueille le salon Cartoonist pour la première fois depuis sa création, en 1993. Et ce n'est pas rien : Cartoonist a été le pionnier du genre en Europe.

Des dessins animés devenus cultes

Jusqu'à ce dimanche soir, 20 000 visiteurs devraient se presser pour aller à la rencontre des invités de la manifestation, dont Michel Barouille, chanteur des génériques cultes des première idoles de la génération manga : Bioman, Albator ou encore Goldorak, que l'on peut aussi fredonner sur les stands de karaoké qui ponctuent le parcours. Notre reporter Nicolas Mutel a saisi quelques uns de ces instants.
durée de la vidéo: 00 min 31
L'essentiel du salon Cartoonist de Montpellier en images

Un véritable art de vivre entre Japon et Heroic Fantasy

Si certains s'y essaient en amateur, d'autres peuvent participer au concours organisé par l'association nîmoise Hadoteam : prestations scéniques, prononciation, attention, tout est passé au crible par le jury. Et pour ceux qui n'osent pas pousser la chansonnette, il y a les tournois de jeux vidéos, les ateliers de calligraphie (japonaise, bien sûr), de nail art (ou art des ongles), d'arts martiaux ou encore de danse coréenne. 

Le cosplay ou comment devenir un héros

Mais le clou du week-end, c'est, ce dimanche après-midi, le défilé de cosplay. Kesako ? Plus qu'un déguisement, c'est l'art de se fondre dans la peau de son personnage de manga préféré : costume, attitude, langage, tout cosplayer qui se respecte a étudié chaque détail. Et pour vraiment vivre comme dans un manga le temps d'une journée, des stands de tatouage et de cuisine traditionnelle attendent les plus mordus. Cartoonist ferme ses portes à 19 heures.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.