• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Erreur d'énoncé du bac S : des élèves de Jules Guesde de Montpellier signent une pétition sur les réseaux sociaux

L'épreuve du baccalauréat 2016 / © FREDERICK FLORIN / AFP
L'épreuve du baccalauréat 2016 / © FREDERICK FLORIN / AFP

Une erreur s'est glissée dans l'énoncé des épreuves de mathématiques du bac S . Un + à la place d'un - dans l'exercice 3. Des élèves et des professeurs de Montpellier ont signé une pétition pour demander un barème plus indulgent lors de la correction. Ce sera fait dit le ministère.

Par Laurence Creusot

L'épreuve du bac S était particulièrement difficile d'après des professeurs de mathématiques de Montpellier. De plus une erreur s'est bel et bien glissée dans l'énoncé la question 5 de l'exercice 3. Un + à la place d'un moins dans une fraction.
Les élèves ont été avertis de la boulette au bout de deux heures d'épreuve mais certains ont préféré mettre en ligne une pétition pour pouvoir bénéficier de l'indulgence des correcteurs.


La pétition

C'est le cas d'élèves du lycée Jules Guesde qui ont participé à la pétition signée par plus de 9 500 personnes.
Il faut dire que l'épreuve compte coefficient 9.
Pétition épreuve de mathématiques / © capture pétition
Pétition épreuve de mathématiques / © capture pétition

La réponse du ministère


Dans un communiqué le ministère de l'Education nationale a reconnu l'erreur de frappe : "L'épreuve, d'une durée de quatre heures, a débuté à 8H00 et le rectificatif a été communiqué à 10H06 à tous les élèves. Il y avait un + au lieu d'un -" dans une fraction dans la question 5 de l'exercice 3, a précisé la rue de Grenelle.
Avant la correction, "il y aura un paquet de copies étalon pour ajuster les barèmes des exercices", comme c'est le cas tous les ans pour les matières telles que les maths et la physique-chimie, a expliqué le ministère.
"Ensuite, comme tous les ans, il y a la commission d'harmonisation si on repère des difficultés", a-t-il ajouté, concédant que certains candidats avaient pu partir avant que l'erreur ne soit signalée.

Sur le même sujet

Montpellier Danse : où va la danse contemporaine aujourd'hui ?

Les + Lus