• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Les Gabonais de Montpellier manifestent contre le hold up électoral d'Ali Bongo

Vert jaune et bleu : les 3 couleurs du drapeau gabonais vont flotter sur Montpellier ce samedi. / © MaxPPP
Vert jaune et bleu : les 3 couleurs du drapeau gabonais vont flotter sur Montpellier ce samedi. / © MaxPPP

Ils sont une centaine à Montpellier. La communauté gabonaise locale est très inquiète de la situation politique du Gabon depuis les dernières élections et organise ce samedi une marche de contestation contre les exactions commises, selon eux, par le gouvernement d'Ali Bongo.

Par Sylvie Bonnet


Premier rassemblement prévu à 13h, à Montpellier, ce samedi place de la préfecture, avant de marcher jusqu'à la place de la Comédie où un grand sit-in est prévu jusqu'à 23h. Cette première marche de protestation de la communauté gabonaise de Montpellier est un véritable cri de refus et d'inquiétude contre la confiscation de la démocratie par le pouvoir en place à Libreville.

Le Gabon si loin et si proche


Ils sont une centaine à vivre à Montpellier mais ils ont tous les yeux rivés vers leur pays d'origine depuis ce qu'ils appellent le "Hold up electoral d'Ali Bongo". D'après eux, de nombreux morts sont tus au Gabon, notamment par les médias locaux, depuis le soulèvement des opposants de Bongo. D'où leur inquiétude, car ils ont tous de la famille ou des amis restés au pays et il est bien difficile, à l'heure actuelle, d'avoir des informations sur l'évolution de la situation politique.

D'autant plus que le régime d'Ali Bongo n'hésite pas à couper internet pour stopper les communications et organiser une véritable censure. Plusieurs Gabonais vivant ici ont tout de même pu recueillir par téléphone des témoignages sur des tirs contre la population et de nombreux morts.

Une journée pour sensibiliser les Héraultais sur la tragédie que vit le peuple gabonais. Outre les ressortissants, les organisateurs espèrent être soutenus par les forces démocratiques et associations des droits de l'Homme de la région qui viendront grossir les rangs de la manifestation.

Une journée pour le Gabon


  • Rassemblement place de la préfecture, à Montpellier, à 13h.  Au programme discours, minute de silence et hymne national avant de descendre la rue de la Loge.
  • Sit-in place de la Comédie, autour de la grande fontaine à partir de 15h15 et jusqu'à 23h. Au programme prières, revendications, chants populaires, et encore une minute de silence. L'objectif étant de sensibiliser la population et la communauté internationale sur la situation gabonaise que les ressortissants n'hésitent pas à qualifier de véritable génocide.

Sur le même sujet

Aude : la Fondation de France au secours des maraîchers et des horticulteurs victimes des inondations du 15 octobre 2018

Les + Lus