Grève des contrôleurs aériens : six vols annulés à Montpellier

Montpellier-Mauguio - aéroport de Montpellier-Méditerranée - 2012 / © F3 LR
Montpellier-Mauguio - aéroport de Montpellier-Méditerranée - 2012 / © F3 LR

Conséquence du mouvement de grève lancé par des syndicats de contrôleurs aériens au niveau national, quatre vols en provenance ou à destination de Paris sont annulés ce jeudi à l'aéroport de Montpellier Méditerranée et deux autre vols en provenance ou vers Bruxelles. D'autres vols sont retardés.

Par Sylvie Bonnet


C'est la Direction Générale de l’Aviation Civile Française qui a demandé aux compagnies aériennes de réduire leurs programmes de vols. Pour réguler le trafic après l'appel à la grève lancé par plusieurs syndicats de contrôleurs aériens en France.

3 vols sont annulés à l'arrivée vers Montpellier :
  • le Charleroi (Bruxelles) de 12h40
  • le Paris Orly de 16h35
  • le Paris Roissy de 19h35
Au départ de Montpellier ces trois vols sont également annulés :
  • le Montpellier Charleroi de 13h05
  • le Montpellier Paris Orly de 17h20
  • le Montpellier Paris Roissy de 20h30
Par ailleurs on annonce plusieurs retards:
  • le vol en provenance de Lilles  arrivera vers 11h50 au lieu de 10h00
  • le vol en provenance de Paris-Roissy est arrivé à 11h40 au lieu de 10h20
  • le vol en provenance de Rome arrivera vers 13h00 au lieu de 11h00
Des retards de 15 à 30 minutes sont à prévoir sur les autres vols.

Les difficultés de trafic vers la Belgique aujourd'hui illustrent l'objet de la grève : plusieurs syndicats de contrôleurs aériens protestent contre un projet de Bruxelles de réduire les coûts du trafic aérien.

Selon la Direction Générale de l'Aviation Civile, les revendications portent sur le projet de modification du règlement européen "Ciel unique" et la volonté de la Commission européenne de baisser excessivement les coûts des services de navigation aérienne. Les syndicats précisent que cette modification du règlement européen «Ciel unique» permettrait l'ouverture à la concurrence privée de l'espace aérien européen.

De son côté, le SNCTA, premier syndicat chez les aiguilleurs du ciel, avait levé vendredi dernier son préavis de grève du 27 au 31 janvier. Il avait obtenu des garanties du gouvernement qu'il irait à l'encontre des demandes de Bruxelles de baisser les coûts du contrôle aérien.


Sur le même sujet

Les + Lus