• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Grève des médecins contre la réforme de la Santé

A Montpellier, seules les urgences de la clinique de la main de Clémentville seraient concernées - 13 mars 2015. / © F3LR
A Montpellier, seules les urgences de la clinique de la main de Clémentville seraient concernées - 13 mars 2015. / © F3LR

Certains protestent contre l'interdiction des dépassements d'honoraires. D'autres refusent la généralisation du tiers payant. Ce week-end, dans l'Hérault comme ailleurs, des médecins spécialistes ou généralistes, montent au créneau contre le projet de loi Santé 2015.

Par Sylvie Bonnet


Si vous vous blessez à la main ce week-end à Montpellier, vous serez orienté aux urgences de Lapeyronie. En effet, le service spécialisé de la clinique Clémentville n'assurera aucune consultation non programmée. Une grève suivie par les chirurgiens libéraux de la clinique qui voient d'un mauvais oeil l'interdiction de dépassements d'honoraires prévue par le projet de loi santé pour les cliniques en mission de service public. D'après les spécialistes grévistes, ce plafonnement des honoraires représenterait une menace pour la médecine libérale.

Pour toute demande médicale, il est recommandé de ne pas se rendre spontanément aux urgences mais de composer le 15. Vous serez conseillé et orienté en fonction de votre situation médicale.


Les généralistes libéraux concernés par le mouvement

Même son de cloche pour une partie des médecins généralistes. Pour eux, pas question de dépassements d'honoraires. Mais c'est la généralisation du tiers-payant, prévue par la même réforme, qui poserait problème. D'avantage de papiers à remplir, un paiement des consultations différé et surtout, pour certains, la crainte que le tiers-payant ne provoque une surenchère de demande de soins par les patients.

Peu d'impact à Montpellier

Certains médecins grévistes du Languedoc-Roussillon "monteront" à Paris participer dimanche à la manifestation prévue. Mais dans l'ensemble, les usagers de Montpellier ne devraient pas souffrir de la grève. Les hôpitaux publics, non concernés, fonctionneront normalement.

Les services d'urgences de Saint-Jean, de Saint-Roch et de la clinique du Millénaire seront également ouverts après réquisition du personnel.

Grève des médecins libéraux à Montpellier
Sandrine Navas et Guy Spica sont allés à la rencontre des grévistes.


Sur le même sujet

Le verdict du procès Tangorre à Nîmes en 1992

Les + Lus