Le groupe belge “Windeo Green Futur” installe son siège social français à Lattes près de Montpellier

© Windeo
© Windeo

Le groupe belge (30 M€ de chiffre d’affaires) déplace son siège social France de Lille à Lattes, près de Montpellier. Objectif : développer son activité dans le Grand Sud, à partir d’une région à fort potentiel en énergies renouvelables. Il y a une quarantaine d'emplois à la clef.

Par FD avec objectif-lr.com et Cécile Chaigneau


Jusqu’alors, le siège France du groupe belge Windeo Green Futur, spécialisé dans les solutions en mix énergétique pour le bâtiment, était situé à Lille.  À compter de fin avril, l’entité lilloise devient une agence et le siège social se déplace sur l’agglomération de Montpellier, à Lattes dans l'Hérault, selon une information de nos confrères d'Objectif Languedoc-Roussillon.

Un choix qu’Alexandre Gioffredy, directeur marketing, justifie par «des ressources naturelles plus propices aux énergies renouvelables que dans le Nord de la France» et par une volonté de mieux s’implanter sur le sud du territoire français.

Windeo Green Futur, fondé en 2007 par Loïc Pequignot et dont le siège est à Bruxelles, compte 14 agences en France et DOM-TOM (en direct ou sous franchise).
Il commercialise pour les entreprises, les collectivités locales, les exploitations agricoles et les particuliers des offres de solutions écologiques (éolien domestique, solaire photovoltaïque et thermique, récupérateur d’eau de pluie, pompes à chaleur, isolation naturelle et domotique).
Il réalise 60 % de son activité auprès des particuliers.

Le siège social France de Lattes, dirigé par Jean-Daniel Hennebel, proposera un nouveau concept d’offre, « une approche plus retail, avec un hall d’exposition et un espace de vente directe », un site pilote de 400 m2 qui devrait ensuite être dupliqué sur d’autres sites en France, à commencer par la future agence toulousaine.
L’installation de cette entité devrait générer la création d’une quarantaine d’emplois, dont 15 commerciaux d’ici fin 2013, «ainsi qu’une centaine d’emplois indirects», annonce l’entreprise.

Le projet d’implantation a bénéficié du soutien financier de la Région Languedoc-Roussillon, de Montpellier Agglomération et du Conseil général de l’Hérault.
«L’implantation du groupe Windeo Green Futur sur l’agglomération de Montpellier fait partie des 19 projets d’investissements étrangers suivis en 2012 par Invest Sud de France», déclare Agnès Tixier, déléguée générale d’Invest Sud de France, qui souligne également le concours apporté par le cabinet Arthur Loyd dans la réussite de l'implantation du siège de Windeo France à Lattes.

Le groupe belge, qui emploie aujourd’hui un peu plus de 200 collaborateurs en Belgique et en France essentiellement (présence en master franchise au Brésil, au Liban et en Pologne), annonce un chiffre d’affaires 2012 de 30 M€ (24 M€ en 2011).
Il prévoit la création sur le territoire français, d’ici fin 2013, de «trois ou quatre agences en direct et cinq en franchise», déclare Alexandre Gioffredy.

Retrouvez le site d'Objectif Languedoc-Roussillon

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus