• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Hand/Coupe de France : Montpellier écrase Dunkerque 32 à 24

La belle victoire des handballeurs de Montpellier en Coupe de France face à Dunkerque dimanche, 32-24. / © F3LR
La belle victoire des handballeurs de Montpellier en Coupe de France face à Dunkerque dimanche, 32-24. / © F3LR

Une belle victoire, pour les handballeurs montpellierains face à Dunkerque hier 32-24. Une victoire qui fait du bien après la sévère défaite enregistrée la semaine passée en Coupe d'Europe. Le MAHB se qualifie dans le même temps pour les quarts de finale de la Coupe de France.

Par Avec AFP

Montpellier, le leader de la D1, n'a laissé aucune chance (32-24) à Dunkerque, le champion de France en titre, dimanche dans le match le plus attendu des huitièmes de finale de la Coupe de France messieurs de handball.

Le club héraultais, qui compte 10 points d'avance en Championnat sur l'USDK, a confirmé sa supériorité du moment. Les Nordistes ont tenu le choc pendant vingt minutes, avant d'exploser dans les quinze minutes suivantes.

Victorieux de 12 des 14 précédentes éditions de la Coupe de France, Montpellier accueillera Toulouse en quarts de finale, le week-end des 21 et 22 mars.

Pour Dunkerque, c'est l'une des dernières chances d'obtenir un titre cette saison qui s'est envolée. Le club nordiste misera maintenant tout sur la Coupe de la Ligue, dans laquelle il est qualifié pour les demi-finales.

Cumulant les pertes de balle et sans arrêt de gardien, en l'absence de Vincent Gérard, Dunkerque a commencé à lâcher prise après une vingtaine de minutes de jeu (10-14, 25e).

En infériorité numérique, Montpellier a quand même passé un 2-0 aux Dunkerquois, ce qui lui a permis de finir en force cette première période (17-12, 30e). L'USDK ne s'est jamais vraiment remise de ces quelques minutes de flottement.

Les Nordistes se sont ensuite montrés maladroits à la finition, à l'exception de Julian Emonet. Montpellier, grâce à une défense solide et à un bon Arnaud Siffert dans les buts, n'a eu aucun mal à gérer cette avance. Les Héraultais se sont régalés sur jeu rapide, avec un Dragan Gajic toujours très efficace.




Sur le même sujet

"Essai clinique sauvage" : plutôt une "étude scientifique" pour Henri Joyeux

Les + Lus