Hélène Hoppenot une femme photographe des années 30 exposée à Montpellier

Le Pavillon populaire accueille la rétrospective Hélène Hoppenot à Montpellier. Le carnet de voyage d'une femme photographe qui a traversé le monde aux côtés de son mari diplomate. A découvrir jusque fin mai.

Jeune fille au puits, Lac Atiltin, Guatemala, 1953. Hélène Honnepot
Jeune fille au puits, Lac Atiltin, Guatemala, 1953. Hélène Honnepot © H. Hoppenot
Hélène Hoppenot (1896-1990) : la préfiguration de la photographie de voyage

Épouse du célèbre diplomate Henri Hoppenot, la future photographe commence à parcourir le monde dès 1918, au gré des nominations de son mari. Elle désire conserver une trace « des moments de bonheur » qu'ils partagent. Après l'écriture d'un journal de voyages Hélène Hoppenot s'équipe d'un appareil photo Rolleiflex 6x6 et apprend la photographie seule. Elle restera fidèle à ce format toute sa vie. 

Six livres de photographies.
« J'ai le plus grand désir d'aller au bout du monde et non de m'arrêter en chemin » disait Hélène Hoppenot.
Du Guatemala au Cambodge en passant par l'Amérique du nord, la Tunisie et la Sicile, ce sont plus de 150 photographies, petits et moyens formats, classées par continents, qui seront exposées pour la première fois, durant 10 semaines au Pavillon Populaire.

Jeune fille au puits, Lac Atiltin, Guatemala, 1953
Jeune fille au puits, Lac Atiltin, Guatemala, 1953 © H. Hoppenot

Hélène Hoppenot. Le monde d’hier, 1933-1956 au Pavillon Populaire à Montpellier, du 16 mars au 29 mai 2016.
Du mardi au dimanche de 10h à 13h et de 14h à 18h. Entrée libre.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
photographie culture art expositions