• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Les judokas français font le plein de médailles à Montpellier

La joie du clan français le 27 avril 2014 / © France 3 LR
La joie du clan français le 27 avril 2014 / © France 3 LR

La France s'est offert un record historique de médailles lors de l'Euro-2014 de judo à la maison, à Montpellier, avec un retour gagnant de sa superstar Teddy Riner et des filles très fortes.

Par Laurence Creusot


L'équipe de France, avec un objectif affiché de 18 médailles sur les épreuves individuelles, a glané tout de même 13 médailles, dont 6 en or. La France termine première nation, tout comme en 2013 (12 médailles dont 4 or), devant la Géorgie (4 médailles dont 2 or) et les Pays-Bas (4 médailles dont 2 en or).
Ce bilan de médailles ne tient pas compte des épreuves par équipes, dames et messieurs, qui ont été disputées dimanche et qui font l'objet d'un classement séparé.
Chez les garçons, la Géorgie s'est imposée pour la 3e fois consécutive, en battant la Russie (4-1). Chez les filles, l'or est revenu aux Françaises, victorieuses des Allemandes (3-2) et qui ont largement dominé ces championnats.

Place aux dames

A deux ans des jeux Olympiques de Rio, la satisfaction est grande dans le clan des Français. Les filles écrasent tout avec 4 titres raflés sur les 7 attribués
en individuel.
Automne Pavia (-57 kg) et Clarisse Agbegnenou (-63 kg) n'ont laissé le soin à personne de leur prendre leur titre. Audrey Tcheuméo (-78 kg) a fait un retour épatant au sommet et Emilie Andéol (+78 kg) a marqué fortement les esprits avec son premier grand titre.

Teddy et les garçons

Les garçons sont montés d'un cran avec 2 médailles d'or, l'une pour Loic Korval (-66 kg) et l'autre pour l'incontournable Teddy Riner, qui a glané son 4e titre continental dans la catégorie-reine.
Le champion olympique a assuré l'essentiel mais sans la manière. Il n'avait plus combattu depuis 8 mois, perturbé par une blessure à l'épaule gauche.
"Teddy est champion d'Europe. C'est un homme et un combattant extraordinaire mais il n'a que trois semaines d'entraînement. Ce qu'il fait n'est pas extraordinaire, mais vu d'où il revient, être champion d'Europe, c'est extraordinaire", a souligné le responsable de l'équipe de France masculine, Stéphane Frémont.
Le sextuple champion du monde n'a pas caché son mécontentement de n'avoir pas réussi à produire du bon judo, dynamique comme lui seul
sait le faire chez les lourds. "Ce n'est que partie remise", a-t-il promis.
Derrière la France, la Géorgie tire une fois encore son épingle du jeu grâce uniquement au collectif masculin, très performant dans l'épreuve par équipe, et à ses champions Varlam Liparteliani (-90 kg) et Avtandil Tchrikishvili (-81 kg), en or à Montpellier.
Les Pays-Bas, constants, sont dans le trio de tête européen, portés par deux superbes champions, Dex Elmont (-73 kg) et Kim Polling (-70 kg). Elmont n'avait encore jamais réussi à atteindre la plus haute marche du podium continental avant cette semaine. Polling a été impressionnante sur ses combats
alors qu'elle revenait après plusieurs mois de convalescence consécutifs à une blessure.

Surprenante Russie

La Russie a créé la surprise en n'alignant pas ses meilleurs éléments. Une stratégie qui a suscité de nombreuses interrogations dans le petit monde du judo alors que le pays accueille dans 4 mois les Mondiaux à Tcheliabinsk (25-31 août).
Les Russes terminent cependant 4e nation européenne avec 6 médailles dont 1 en or, celle de Beslan Mudranov (-60 kg).

Moisson de médailles pour le judo français à Montpellier

 

Les podiums

Podiums des épreuves par équipes, dames et messieurs, de l'Euro-2014 de judo, disputées dimanche 27 avril à Montpellier:
DAMES
1. France
2. Allemagne
3. Pologne
  . Slovénie
MESSIEURS
1. Géorgie
2. Russie
3. France
  . Allemagne

A lire aussi

Sur le même sujet

Hérault : Re’n’art, un projet et un lieu solidaire inédit à Pézenas

Les + Lus