• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

LGV Nîmes-Montpellier : il manquerait 250 mètres au mur anti-bruit de Mudaison

Baillargues (Hérault) - manifestation du collectif "Protégeons Mudaison" - 16 juin 2015. / © F3 LR V.Luxey
Baillargues (Hérault) - manifestation du collectif "Protégeons Mudaison" - 16 juin 2015. / © F3 LR V.Luxey

L'association "Protégeons Mudaison" et des habitants de la commune, près de Montpellier, protestent toujours contre la LGV Nîmes-Montpellier. La ligne passe tout près des habitations de plusieurs riverains et le mur anti-bruit prévu ne serait pas assez long pour les protéger des nuisances sonores.

Par Zakaria Soullami


Pierric Loubat, le président de l'association Protégeons Mudaison, affirme qu'il manque 250 mètres de mur anti-bruit, une extension pourtant négociée avec le constructeur Oc'via et les élus locaux et régionaux.

On se fait arnaquer, on nous vole l'argent public !", affirme le président de l'association Protégeons Mudaison.






Le constructeur Oc'via se dit surpris.

On a fait des études complémentaires d'un point de vue technique. On s'est aperçu qu'à un endroit spécifique où on avait prévu et proposé de rajouter ce mur anti-bruit, aujourd'hui, on est dans l'impossibilité de le faire sur quelques dizaines de mètres.", déclare Thierry Parisot, président d'Oc'via.


Reportage à Mudaison, dans l'Hérault.
LGV Nîmes-Montpellier : il manquerait 250 mètres au mur anti-bruit de Mudaison
S. Taponier et G. Spica. (Dans ce reportage : (Dans ce reportage : Pierric Loubat, président de l'association Protégeons Mudaison et Thierry Parisot, président d'Oc'via.)

Depuis septembre 2014, l'association manifeste pour une amélioration des protections acoustiques de la commune.
Cet été, ils ont obtenu un million d'euros pour la construction d'un mur anti-bruit sur 1.400 mètres de long et une indemnisation des propriétaires les plus exposés pour compenser la dévalorisation de leurs biens.

La solution anti-bruit proposée par les riverains sur 1400 mètres / © Document de l'association "Protégeons Mudaison"
La solution anti-bruit proposée par les riverains sur 1400 mètres / © Document de l'association "Protégeons Mudaison"

La pilule est amère pour les riverains.

Non, le mur n'est pas assez long. Ils nous mettent vraiment dans la galère. Là on va tout subir, et le vent et les bruits", lance Paul Bellaria, un riverain.







"Une fin heureuse"


Une réunion de l'association Protégeons Mudaison, pour convenir d'actions futures, devait se tenir vendredi 9 octobre à Mudaison.
Mais après un rebondissement (expliqué ci-dessous), l'association organise finalement un repas dimanche 11 octobre prochain pour fêter une "fin heureuse". La venue de Thierry Parisot, président d'Oc'via, à Mudaison ce mercredi matin a révélé un "malheureux quiproquo".

Pour l'association Protégeons Mudaison, tout cela n'est finalement qu'un "quiproquo" / © Protégeons Mudaison
Pour l'association Protégeons Mudaison, tout cela n'est finalement qu'un "quiproquo" / © Protégeons Mudaison

 

A lire aussi

Sur le même sujet

"Essai clinique sauvage" : plutôt une "étude scientifique" pour Henri Joyeux

Les + Lus