• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Ligue 1 : bon départ pour Montpellier qui s'impose 1 à 0 contre Angers

© MaxPPP
© MaxPPP

Le premier match de Ligue 1 est plein d'espoir pour l'équipe héraultaise. Le MHSC a mené pendant 90 minutes, s'imposant 1 à 0 contre le Angers SCO.

Par C.D. avec AFP

Montpellier a bien lancé sa saison en prenant sa revanche sur Angers (1-0), vainqueur l'an passé en ouverture de la Ligue 1, samedi à La Mosson lors de la première journée de Ligue 1.

L'équipe héraultaise signe ce court succès grâce à son meneur de jeu Ryad Boudebouz, auteur d'une splendide frappe victorieuse à la 8e minute de jeu. 

► Le but de Ryad Boudebouz

Montpellier : Le but de Ryad Boudebouz contre Angers
Le joueur du MHSC a marqué un but, contre 0 du côté du Angers SCO, ce samedi 13 août 2016 pour le premier match de l'équipe en cette saison de Ligue 1.

Les Montpelliérains, qui avaient attendu l'an passé la huitième journée pour décrocher leur première victoire, poursuivent sur l'élan initié par leur entraîneur Frédéric Hantz, arrivé en janvier dernier. En dépit du départ des milieux de terrain Bryan Dabo et Jonas Martin, et d'un recrutement toujours en gestation, Montpellier, encore en rodage, a maîtrisé cette rencontre pour obtenir une victoire méritée.

Je suis satisfait sur certains points, déçu par d'autres"


a commenté le nouvel entraîneur de l'équipe, Frédéric Hantz, à l'issue de ce match. Il a particulièrement mis en lumière "la capacité à répondre à Angers, difficile à jouer, la solidarité pour préserver le score en seconde période".

C'est bien de gagner un match quand on joue mal. Quand on jouera mieux, ce sera peut-être plus facile.


Selon lui, "la déception tient dans nos enchaînements offensifs. Il y a eu beaucoup de déchet dans la relation milieu-attaque".

Le MHSC passera un test probant dans une semaine à Saint-Étienne, engagé en Europa League et battu samedi à Bordeaux (3-2). 

Angers coincé

De son côté Angers, surprise du dernier championnat (9e), a coincé dès le départ, mais n'a pas de raison de s'inquiéter suite à cette défaite. 

Dans la volonté, dans l'esprit et l'engagement, on a répondu présent. On a manqué de maîtrise technique, notamment dans les trente derniers mètres, pour pouvoir espérer faire un résultat." 


a analysé l'entraîneur du SCO, Stéphane Moulin.

Très tôt dans le match, Boudebouz permettait à Montpellier de prendre l'avantage : l'international algérien, meilleur joueur de son équipe, enveloppait une belle frappe des vingt mètres dans le petit filet opposé, après un centre de Jérôme Roussillon.

Moins crispée, mieux équilibrée dans l'entrejeu, l'équipe de Frédéric Hantz contrôlait la seconde période, manquant néanmoins d'efficacité pour se mettre à l'abri. Casimir Ninga gâchait un duel avec le gardien slovène Denis Petric (55e) - qui remplaçait Alexandre Letellier gravement blessé au genou cette semaine -, alors que le défenseur Daniel Congré expédiait une reprise de peu au-dessus du but (61e).

Le SCO a lui mal exploité son temps fort en fin de première période. Le milieu de terrain Pierrick Capelle se heurtait tout d'abord au gardien héraultais Geoffrey Jourdren (18e), avant qu'un but ne soit refusé à Gilles Sunu pour hors-jeu (34e). Angers manquait par la suite de justesse pour contrarier les Héraultais, désireux d'effacer le douloureux début de saison passé. C'est chose faite.

Déclaration d'amour pour Ryad Boudebouz

Auteur du seul but du match, Ryad Boudebouz, international algérien, est le point fort du MHSC cette saison. Et l'entraîneur Frédéric Hantz l'a bien fait remarquer en fin de match :
"Je souhaite que Ryad (Boudebouz, ndlr) reste évidemment. Je fais tourner l'équipe autour de lui depuis que je suis arrivé. Il le rend bien à l'équipe en étant performant. Perdre un titulaire serait un handicap pour nous. Je ne suis qu'un entraîneur de Ligue 1 et je peux comprendre qu'il y ait des chèques qui ne se refusent pas. Mais, personne n'a la volonté dans le club de laisser partir un joueur. Ryad a tout intérêt à rester une année de plus pour franchir un cap. Il est bien, affûté et j'aimerai profiter de Ryad toute la saison."

Sur le même sujet

Montpellier : le trophée de la Coupe du monde de foot féminin

Les + Lus