Cet article date de plus de 7 ans

Montpellier inflige une punition à Chambéry 40 à 30

Montpellier a survolé le match de la 7e journée de D1 messieurs de handball, l'opposant jeudi, à Chambéry (40-30), son ancien principal rival, aujourd'hui très loin du niveau qui était le sien ces dernières années.
Montpellier inflige une punition à Chambéry 40 à 30 - 24 octobre 2013.
Montpellier inflige une punition à Chambéry 40 à 30 - 24 octobre 2013. © C+

Pendant plus d'une décennie, les rencontres entre ces deux équipes ont été l'apogée du Championnat. Des affrontements toujours âpres et incertains qui décidaient du sort de la saison.
Mais les temps ont bien changé. Montpellier, longtemps imbattable, a vu le Paris SG devenir le maître du Championnat. Et Chambéry est maintenant une équipe presque ordinaire.

Les Savoyards ont concédé dans l'Hérault leur troisième défaite depuis le début de la saison. Ils pourraient se retrouver 9e au classement au soir de cette 7e journée.
Ils ont laissé transparaître beaucoup de manques tant individuels que collectifs, et leur réaction a été trop tardive, trop timide, pour faire douter des Montpelliérains sûrs d'eux-mêmes.


Les Héraultais reviennent provisoirement à la deuxième place, à égalité de points avec Dunkerque, qui se rend vendredi à Nîmes. Le leader, le PSG, aura pour sa part un déplacement difficile à Saint-Raphaël.
Chambéry a connu vingt premières minutes cauchemardesques. Manquant de cohésion, d'engagement, dépassés dans les duels, les Savoyards ont vu une avalanche de buts s'abattre sur eux.
Ils ont dû attendre la 7e minute pour inscrire leur premier but, grâce à Bertrand Gille. Montpellier, en pleine réussite, s'est ensuite envolé pour mener 14-3 (19e), la base arrière de Chambéry étant totalement transparente et impuissante face à Arnaud Siffert, auteur de 13 arrêts à la pause.

Touchés dans leur orgueil, les Chambériens ont certes réagi avant la mi-temps (11-20), grâce notamment à Marko Panic (8 buts). Ils ont même ensuite vaguement donné l'impression de pouvoir changer le cours du match en revenant à -7 (19-26, 40e).
Mais leur défense, base de tous leurs succès par le passé, les a complètement abandonnés. L'arrière droit slovène Jure Dolenec, un peu décevant depuis le début de saison, en a profité pour montrer l'étendue de ses capacités (9 buts) et offrir un succès éclatant à Montpellier.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mhb handball sport chambéry savoie handball