Montpellier : la ville veut sensibiliser les maîtres d'animaux domestiques au vivre ensemble

Publié le Mis à jour le
Écrit par Isabelle Bris

La ville de Montpellier consacre au moins 50 000 euros chaque année à la gestion des animaux errants et à la stérilisation des chats dit "libres".  Créée il y a quelques années, une brigade spéciale "capture" patrouille régulièrement dans les rues de la capitale régionale.

Ces agents surveillent aussi les parcs et jardins de la ville. Ils sont susceptibles de verbaliser les contrevenants particulièrement rétifs. Une action avant tout préventive qui commence à porter ses fruits : il y aurait moins de déjections sur les trottoirs de la capitale régionale. Chaque année, une journée spéciale "animal en ville" est organisée dans un parc municipal pour sensibiliser les maîtres d'animaux domestiques aux respects des règles du vivre ensemble.

 
Sur le site de la mairie, on peut lire  "Dans le cadre de l'exercice des pouvoirs de police du maire, des Agents de Surveillance de la Voie Publique (ASVP), dûment formés et habilités, assurent la mission principale de capture des animaux."  Ils interviennent également lorsque d'autres animaux -ânes, chevaux, chèvres-.sont trouvés errants et divagants sur la voie publique.