• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Orages : l'Hérault et l'Aude de nouveau en vigilance orange

Montpellier - un orage en préparation - septembre 2016. / © F3 LR S.Banus
Montpellier - un orage en préparation - septembre 2016. / © F3 LR S.Banus

Un nouvel épisode orageux arrive par l'ouest. De fortes précipitations sont attendues ce soir à partir de 22 h 00 et dans la nuit. Météo France place l'Aude et l'Hérault en vigilance orages. Le Gard reste en vigilance crues notamment à cause de la crue du Rhône à Beaucaire et Tarascon.

Par Laurence Creusot

Pourquoi une nouvelle vigilance orange ?

Météo France place de nouveau l'Aude et l'Hérault en vigilance orange orages à partir de 22 h 00. Cela va souffler e pleuvoir.
Une perturbation pluvieuse active pivote ce matin vers les Pyrénées-Atlantiques. Progressivement en cours d'après-midi, cette perturbation va de nouveau revenir vers l'est d'abord sur l'Espagne avant de remonter vers l'est de Midi-Pyrénées puis vers l'ouest du Languedoc en prenant un caractère orageux marqué. A son passage, des orages venteux et parfois grêligènes se produisent. Ils donnent des cumuls de 20 à 50 mm en 1 h avec de très fortes intensités infra-horaires.
Sur l'Aude et l'Hérault, les cumuls atteindront localement 80 à 100 mm en quelques heures. Le vent de sud-est (autan et marin) soufflera en violentes rafales en cours d'après-midid et soirée sur les hauteurs, il se renforcera encore à l'approche de la perturbation orageuse et les rafales atteindront alors 100 km/h en plaine et 110 à 120 km/h sur les hauteurs.
Les forts vents à la côte et les fortes vagues ralentissent l'écoulement des eaux vers la mer.
Animation radar météo France 22 novembre 2016 / © Météo France
Animation radar météo France 22 novembre 2016 / © Météo France

Vigilance crues dans le Gard

En outre, les départements Saône-et-Loire, Gard et Bouches-du-Rhône restent en vigilance orange crue. Le Rhône a connu une crue très importante cette nuit à Beaucaire et Tarascon. La Cèze est aussi sous surveillance. Il est possible de suivre l'évolution des cours d'eau sur le site vigicrues.
Sous l'effet des apports de l'Ardèche et de la Durance, la réaction en cours sur le Rhône se poursuit. Les niveaux des premiers débordements dommageables ont été atteints dans la nuit.
A Tarascon: le débit maximum devrait plutôt se situer entre 8200 et 8500 m3/s dans la matinée
A Pont de Beaucaire : Le niveau maximum pourrait se situer aux alentours de 6m80 (+/- 10cm) dans la matinée

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus