Cet article date de plus de 7 ans

Un policier de la BAC mis en examen pour corruption à Montpellier

Le policier de la BAC (Brigade anti-criminalité) de Montpellier placé en garde à vue pour trafic de stupéfiants a été mis en examen, notamment pour corruption, dans le cadre d'une information judiciaire ouverte il y a un an.
Un policier de la BAC de Montpellier a été mis en examen, dans le cadre d'une information judiciaire ouverte il y a un an, pour "corruption, usage de stupéfiants et accès frauduleux à un système informatique".

Un mandat de dépôt devait être requis dans la soirée par le parquet, a précisé le procureur de la République Christophe Barret.Mais finalement le fonctionnaire de police bridagier chef sera laissé en liberté après sa comparution devant le juge.
Un réquisitoire supplétif a en outre été délivré pour "usage de stupéfiants, travail dissimulé, corruption et accès frauduleux à un système informatique" pour des faits commis à une autre date, a ajouté le procureur, précisant que l'information judiciaire portait sur les mêmes chefs.
Le policier consommait de la cocaïne.
durée de la vidéo: 00 min 23
Policier corrompu à Montpellier un acte isolé pour le procureur

Le chef d'inculpation "d'accès frauduleux à un système informatique" recouvrait l'interrogation des fichiers de la police par le fonctionnaire dans des circonstances illicites.

Selon le magistrat, cette affaire ne met en cause qu'une personne et non un service.

Le fonctionnaire mis en examen, était toujours en poste avant son interpellation lundi et était à la BAC depuis 2005. Il a été placé sous contrôle judiciaire.
L'enquête a été menée par le SRPJ de Montpellier.

Son avocat parle d'un homme dépressif et de méthodes artisanales.
durée de la vidéo: 00 min 24
Le policier de la BAC de Montpellier mis en examen pour corruption


A suivre dans l'édition de midi le reportage d'Emilien Jubineau et de Cédric Métairon.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police faits divers enquêtes justice