Cet article date de plus de 7 ans

Les policiers manifestent pour plus d'effectifs et une meilleure rémunération

Ils étaient devant les commissariats de la région à l'appel du syndicat SGP-FO à la mi-journée, pour réclamer des effectifs, des moyens supplémentaires et l'augmentation de leur point d'indice.
Le rassemblement de 50 policiers SGP FO et Alliance devant l'hôtel de police de Nîmes
Le rassemblement de 50 policiers SGP FO et Alliance devant l'hôtel de police de Nîmes © France 3 LR / Eric Felix

L'action est nationale et fait suite au mouvements de protestation d'octobre et novembre derniers.

Les policiers jugent leurs conditions de travail de plus en plus difficiles.
A Nîmes, ils estiment qu'il manque 50 postes dans le Gard.

A Perpignan, 30 postes ont été supprimés depuis 2009.
Reportage de nos confrères de France 3 Pays catalans
durée de la vidéo: 01 min 14
Perpignan : la manifestation des policiers

Selon le syndicat SGP, la culture du chiffre et du résultat est inchangée.
Il est aussi question du point d'indice salarial gelé depuis 4 ans et enfin du port obligatoire du numéro matricule sur l'uniforme.

Ils étaient 80 environ à Montpellier, 50 à Nîmes et à Perpignan et une petite trentaine à Mende, notamment contre le matricule "qui rend chèvre", preuve à l'appui avec deux chèvres dans le cortège.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police manifestation