Les premiers bébés issus d'ovocytes donnés puis vitrifiés sont nés à Montpellier

Montpellier - la vitrification des ovocytes au CHRU - 3 septembre 2013. / © F3 LR
Montpellier - la vitrification des ovocytes au CHRU - 3 septembre 2013. / © F3 LR

Lilou et Bastien, nés en juillet et août, sont les premiers bébés conçus en France à partir d'ovocytes vitrifiés provenant d'un don, a annoncé, mercredi, le CHRU de Montpellier.

Par Fabrice Dubault


Ces naissances ont bénéficié de la technique de vitrification (congélation ultra-rapide) pratiquée depuis peu par le CHRU de Montpellier alors qu'auparavant seuls les ovocytes "frais" pouvaient être implantés, imposant une contrainte de temps, a précisé la même source.

La vitrification permet d'éviter la formation de cristaux de glace responsables de la dégradation des ovocytes, par rapport à la congélation "traditionnelle".

De même, une technique de "dé-vitrification" (réchauffement) ultra rapide permet de maintenir l'état vitreux et donc toutes les qualités de l'ovocyte", a ajouté le CHRU.

La naissance de ces deux bébés à Montpellier est le fruit d'une collaboration entre les équipes médicales hospitalo-universitaires de médecine et de biologie de la reproduction du CHRU de Montpellier (Pôle Naissance et Pathologies de la Femme, Hôpital Arnaud de Villeneuve).

Invité du 19/20 : Samir Hamamah
Samir Hamamah - Pôle Naissance et Pathologies de la femme au CHRU de Montpellier

La première naissance française après vitrification des ovocytes de la mère est intervenue le 4 mars 2012 à Paris.
Cette vitrification avait été décidée le jour de la ponction, afin de ne pas perdre les ovocytes du fait d'un échec de recueil du sperme du conjoint.

Montpellier : le don d'ovocytes vitrifiés pour les femmes stériles

 

Sur le même sujet

Les + Lus