TER : Carole Delga tire le signal d'alarme

La Région investit pour les trains express régionaux (TER) et entend avoir son mot à dire sur la qualité de service proposée aux usagers. Une qualité qui n'est pas au rendez-vous selon Carole Delga. Elle pointe la dégradation d'une offre qui devrait pourtant être "irréprochable".

© MaxPPP
Elle dit avoir été alertée par des usagers, qui se plaignent, photos à l'appui de mauvaises conditions de voyage. Carole Delga, vient d'adresser un rappel à l'ordre au directeur régional de SNCF Mobilités. La présidente de la Région Occitanie pointe la dégradation du transport ferroviaire régional et exige une qualité de service "irréprochable".

L'étoile toulousaine en situation de cirse

Les lignes Auch - Toulouse, Toulouse - Tarbes et Toulouse - Latour de Carol sont les principales concernées par cette dégradation, selon Carole Delga. Une dégradation que la SNCF explique par une "situation de crise" du parc de matériel roulant sur l'étoile toulousaine en ajoutant "mettre en oeuvre toutes les solutions possibles". Des solutions largement insuffisantes pour la présidente de la Région : "parmi les causes invoquées figurent les immobilisations de nombreuses rames, souvent consécutives à des accidents à des passages à niveau,ce que je déplore mais peux néanmoins comprendre. Mais les durées de réparation annoncées, de l'ordre de 4 à 5 mois, sont totalement incompatibles avec les besoins en matériel roulant déjà fortement en tension [...]. De même, les problèmes d'indisponibilité plus ponctuels dus aux feuilles mortes sont incompréhensibles".

Des TER pas très ponctuels

Autre motif d'insatisfaction de la Région, la ponctualité des TER. Seuls 85,4% d'entre eux auraient été à l'heure au mois de novembre. C'est le moins bon résultat en 4 ans selon Carole Delga qui rappelle attendre "de la SNCF qu'elle satisfasse à ses obligations de continuité du service ferroviaire et prenne sans délai toutes les dispositions utiles afin d'optimiser la production, de garantir la sécurité des voyageurs et de leur offrir des conditions de transport à la hauteur de leurs attentes". Une attente pressante et une menace à peine voilée, "au moment où la Région s'apprête à marquer des engagements sans précédent en faveur du transport ferroviaire, et à l'aune du renouvellement de la convention TER qui vise à traduire dans la durée la confiance de la Région envers la SNCF ".
Un vaste plan rail a été initié dans la région depuis 2007. Il vise à renouveler des voies, moderniser les réseaux, aménager des passages à niveaux et garantir un réseau ferroviaire sécurisé et de qualité aux usagers. La Region a investi 400 millions d'euros dans ce plan chiffré à 820 millions d'euros.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sncf économie transports trains régionaux