• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Top 14 : François Trinh-Duc annonce son retour contre Toulouse

François Trinh-Duc - archives / © afp
François Trinh-Duc - archives / © afp

Le demi d'ouverture international de Montpellier, François Trinh-Duc, remis d'une fracture au tibia, a annoncé son retour à la compétition, samedi, lors du déplacement à Toulouse (14h45), comptant pour la 20e journée de Top 14.

Par Fabrice Dubault


Après une fracture au tibia contractée le 11 octobre face à Oyonnax en championnat,Trinh-Duc avait repris l'entraînement avec ses partenaires il y a plus de cinq semaines, mais n'avait pas voulu se précipiter. Il a notamment renoncé à jouer lors de la 19e journée, face à La Rochelle.

"Très heureux et super excité de revenir dans le groupe pour affronter Toulouse !" s'est enthousiasmé le Français de 28 ans sur son compte Facebook.

capture du compte Facebook de J.F.Trinh-Duc / © capture facebook
capture du compte Facebook de J.F.Trinh-Duc / © capture facebook

François Trinh-Duc : la Coupe du monde "reste mon objectif"

Le demi d'ouverture international François Trinh-Duc, de retour dans le groupe de Montpellier pour affronter Toulouse samedi après 5 mois d'absence pour cause de blessure, a indiqué vendredi que la Coupe du monde "restait (son) objectif".

Remis d'une  fracture d'un tibia contractée le 11 octobre, Trinh-Duc (28 ans, 49 sélections) aspire à un retour en équipe de France en vue de la Coupe du monde en Angleterre (18 septembre - 31 octobre).

Q: Dans quel état d'esprit êtes-vous ?
R: "Je suis très heureux de revenir dans le groupe et l'équipe. Cela a été un long et difficile moment pour moi, avec des périodes de doute. C'est derrière moi. J'ai envie de regarder devant, de penser rugby. Je suis content de vous parler du match à Toulouse, qui sera forcément très difficile. Il y a de l'excitation comme quand on débute une saison, comme quand on est Espoir et que l'on joue son premier match en équipe première. Je n'ai qu'une envie, c'est d'y être. On croit toujours à la qualification même si cela ressemble à une mission impossible. Comme mathématiquement c'est encore possible, nous croyons en notre chance.".

Q: Sentez-vous l'attente qui entoure votre retour ?
R: "C'est encourageant et bien de se sentir attendu. Parfois, quand on est blessé, on est aux oubliettes, sur le bas-côté, on ne sert pas à grand chose. Toutefois, je ne vais pas tout révolutionner. J'essaie de me servir de la fraîcheur mentale, née de mon indisponibilité. Pendant la semaine, j'essaie d'amener mon expertise, ma fraîcheur et mon enthousiasme. Le plus important pour moi, c'est d'amener sur le terrain ce que je sais faire. L'enchaînement des matchs va me permettre de retrouver le niveau qui était le mien avant cette blessure. Je n'ai pas d'appréhension au niveau de ma blessure, mais plutôt sur mon niveau. C'est normal quand on n'a pas joué depuis cinq mois. Même si je m'entraîne bien, il existe une différence entre le niveau d'un entraînement et d'un match, surtout à Toulouse.".

Q: A moyen terme, pensez-vous à la Coupe du monde ?
R: "Forcément, cela reste mon objectif, celui de début de saison. A l'intersaison, j'ai beaucoup travaillé pour atteindre cet objectif. Malgré les difficultés, j'avais réussi à revenir pour le stage qui précédait la tournée de novembre. Je me suis blessé au mauvais moment. Il me reste quelques mois pour retrouver mon niveau, me servir de ma fraîcheur pour revenir au plus vite."

Propos recueillis en conférence de presse par l'AFP.

A lire aussi

Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus