Adélaïde, 21 ans, étudiante à Montpellier, a été élue Miss Curvy 2018

Adélaïde Taoumi, 21 ans, entend montrer la beauté des femmes rondes. / © FC Studio - Miss Curvy
Adélaïde Taoumi, 21 ans, entend montrer la beauté des femmes rondes. / © FC Studio - Miss Curvy

On peut être ronde et belle : c’est le message véhiculé par le concours de beauté Miss Curvy, dont l’édition 2018 a été remportée par une jeune Montpelliéraine.

Par Richard Duclos

Adélaïde Taoumi, 21 ans, a des rondeurs qu’elle assume : celles-ci lui ont d’ailleurs valu d’être élue Miss Curvy France 2018.

Miss Curvy, ou le concours de beauté destiné aux femmes taille 42 et plus.

Quelques jours après son sacre, samedi 20 janvier à Mézos dans les Landes, cette Montpelliéraine étudiante en socio-esthétique n’en revient toujours pas : "Je suis très fière, j’ai du mal à me dire que j’ai gagné. Ça a été une aventure très enrichissante, j’ai rencontré des personnes incroyables."

Adélaïde s’est inscrite au concours "un peu par hasard", une semaine seulement avant les sélections régionales (qu’elle a remportées en novembre dernier). "J’en avais entendu parler par le bouche-à-oreille, je me suis dit pourquoi pas moi."
Adélaïde Taoumi, élue Miss Curvy 2018, est étudiante à Montpellier

Plus que la volonté de gagner, c’est l’envie de faire passer un message qui a poussé Adélaïde à s’inscrire :


C’est un honneur de pouvoir montrer qu’on est belle même en faisant du 42, du 44, du 46…


Elle-même a eu du mal, par le passé, à s’en convaincre : "J’ai toujours été plus grande, plus massive que les autres, raconte-t-elle. Les personnes rondes sont souvent pointées du doigt, dans la rue, au travail, ou à l’école. J’ai mis longtemps a accepté mon corps. Et puis en grandissant, j’ai appris à m’accepter, à bien m’habiller, à me maquiller."

Sa victoire n’a donc rien d’anodin : "Quand on commence par s’accepter soi, les autres se mettent à nous accepter, constate Adélaïde. C’est ça la première étape."

 

Sur le même sujet

La Fage-Saint-Julien (48) : flambée du prix de la paille à cause de la sécheresse en Lozère

Les + Lus