Le conseil départemental de l'Hérault part en guerre contre le bruit des routes

Sur la départementale 189 à Mauguio, près de 20 000 véhicules passent chaque jour - octobre 2019 / © France 3 LR - D. De Barros
Sur la départementale 189 à Mauguio, près de 20 000 véhicules passent chaque jour - octobre 2019 / © France 3 LR - D. De Barros

Le conseil départemental de l'Hérault vient d'élaborer une carte des tronçons les plus bruyants, où le trafic est supérieur à 8200 véhicules par jour. Une consultation citoyenne a été lancée pendant deux mois dans le but de réduire les nuisances sonores pour les riverains.

Par Joane Mériot

Le ras le bol des habitants de Mauguio


Sur la départementale 189 à Mauguio, près de Montpellier, ce sont près de 20 000 véhicules qui circulent quotidiennement sur cette route. D’un côté de cet axe routier, la nature, de l’autre, des habitations. Henriette Matéo vit ici depuis 2001 elle subit depuis quelques années des nuisances sonores de plus en plus incommodantes :

Je vis que d’un seul côté de la maison. Du côté de la route c’est impossible il y a trop de bruit. La nuit je ne dors plus. Avant l’été je pouvais laisser la fenêtre ouverte, là je ne peux plus il y a trop de bruit.


Une association de défense de l'environnement et du cadre de vie s'est créée dans le quartier. Elle se bat depuis 2 ans et demi pour trouver une solution à cette situation invivable. Les riverains réclament une réduction de la vitesse et la construction d'un ouvrage protecteur :

Nous on veut un mur qui absorbe les bruits, un mur anti-bruit de préférence végétalisé.
- Pascal Manceau, Président association de l'environnement et du cadre de vie à Mauguio


Le reportage de Luc Calmels et Daniel De Barros :
 

 

La chasse aux routes bruyantes


Comme Henriette, 7800 habitants sont concernés par ces nuisances sonores dans l’Hérault, selon les chiffres communiqués par le département. 127 zones bruyantes ont été relevées s’étalant sur près de 53 kilomètres de voies.

Pour réduire les effets nocifs de ces bruits, le département a cartographié et identifié les tronçons les plus sensibles où le trafic est supérieur à 8200 véhicules par jour.
Un document consultable en ligne mais aussi dans les locaux du département où les observations du public pourront être consignées sur un registre afin d’adapter un plan d’actions à chaque tronçon.  

Cette consultation se déroule du lundi 7 octobre 2019 au samedi 7 décembre 2019 inclus.

Quelles solutions ? 


Parmi les solutions envisagées par le département pour réduire ces nuisances : 
  • Les actions à la source telles que le renouvellement des revêtements en enrobés phoniques, la diminution des vitesses, ou en amont lors des phases de conception des projets.
  • Les actions sur le chemin de propagation, de type écran ou merlon anti-bruit.
  • Les actions sur les récepteurs par l’isolation de façades des bâtiments, mais qui ont le désavantage de ne pas protéger les parties extérieures.


 

Durand les deux mois de consultation le dossier sera consultable :

- A l’adresse https://www.registre-dematerialise.fr/1535, où un registre numérique pourra permettre au public de déposer ses observations ;

- Dans les locaux du Département, où les observations du public pourront être consignées sur un registre :

Hôtel du Département (accueil Administrations) – Mas d'Alco – 1977 avenue des moulins - 34087 MONTPELLIER Cedex 04
Du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30

Hôtel du Département (accueil) – 173, avenue Maréchal Foch - BP50 - 34501 BEZIERS Cedex
Du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30

Sur le même sujet

Meurtre de Priscillia à Estagel : un jeune homme de 18 ans en garde à vue

Les + Lus