COP21 : environ 1.000 personnes se donnent la main pour le climat à Montpellier

Publié le Mis à jour le
Écrit par Zakaria Soullami .

La marche pour le climat préalablement prévue ayant été interdite, environ un millier de personnes ont participé à une chaîne humaine pour le climat, ce dimanche, à Montpellier, à la veille de la COP21.

 

2.000 personnes selon les organisateurs, 500 selon la police, ont participé à une chaîne humaine pour le climat ce dimanche à Montpellier, à la veille de la COP21. Un sit-in a d'abord été organisé sur la place de la Comédie, puis les participants à cette mobilisation citoyenne ont marché jusqu'à la préfecture de l'Hérault. Ils ont enfin formé une chaîne humaine jusqu'à la place de la Comédie.



La chaîne humaine entre la préfecture et la place de la Comédie.

B. Pansiot-Villon et N. Mutel


La marche interdite



La préfecture de l'Hérault avait interdit la marche pour le climat prévue ce dimanche à Montpellier en raison de l'état d'urgence décrété après attentats du 13 novembre. Alors faute de pouvoir protester avec leurs pieds, 1.000 personnes l'ont fait avec leurs mains en participant à une chaîne humaine.



Reportage à Montpellier.

N. Mutel et B. Pansiot-Villon


"Censure politique"



Le collectif Alternatiba Montpellier avait d'ailleurs exprimé sa "profonde colère" contre l'interdiction de cette mobilisation citoyenne, estimant que cette décision de l'Etat constitue "un acte de censure politique". Il note que si la marche citoyenne pour le climat est interdite à Montpellier, "toutes les opérations commerciales", comme la Fête des Vignes qui se déroule tout le week-end près de la place de la Comédie, au coeur de Montpellier, ou "sportives", comme les 20 km de Montpellier auxquels 1.500 personnes ont participé ce dimanche, "sont pour leurs parts et contre toute logique maintenues !"



 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité