Coronavirus et fermetures des écoles : un numéro de téléphone pour les parents de l'académie de Montpellier

Ecoles, collèges, lycées et universités sont fermés à partir de lundi. "Le lien entre l'élève et le professeur ne sera pas rompu," assure la Rectrice de l'académie de Montpellier. Ni avec les parents d'élèves. A partir de lundi, un numéro de téléphone spécial sera à leur disposition. 

"Le lien entre l'élève et le professeur ne sera pas rompu," assure la Rectrice de l'académie de Montpellier.
"Le lien entre l'élève et le professeur ne sera pas rompu," assure la Rectrice de l'académie de Montpellier. © A. Morissard / Maxppp
Le président de la République a donc annoncé la fermeture à compter de lundi 16 mars de tous les établissements qui accueillent des enfants et des jeunes, qui, s'ils sont moins touchés que les aînés, sont des vecteurs de transport du virus. Crèches, écoles, collèges, lycées et universités sont concernés. 

Les élèves vont continuer à travailler en lien avec les professeurs.

La rectrice de l'Académie de Montpellier a apporté des précisions ce vendredi 13 mars et assure: "les élèves vont continuer à travailler en lien avec les professeurs à travers la plateforme du CNED "Ma classe à la maison". Elle est accessible gratuitement. Chaque famille va recevoir un lien pour accéder à la plateforme."

Pour ceux qui n'auraient pas d'ordinateur et de connexion à internet, l'académie de Montpellier va se rapprocher des collectivités pour qu'elles mettent à disposition les outils. "Mais, au besoin, il y aura aussi un support papier disponible," précise Sophie Béjean.
 
"Les élèves auront des exercices à faire et ils pourront poser des questions à leurs professeurs. Le lien ne sera pas rompu. C'est un plan de continuité pédagogique. Ce soir, les élèves partiront chez eux avec leurs livres, cahiers et des conseils pour les parents. Tout le monde reste en activité." 

Une permanence dans chaque établissement

La rectrice précise: "il y aura une permanence dans chaque établissement pour répondre aux interrogations des parents et des élèves". Si jamais la réponse n'a pu être apportée, un numéro de téléphone dédié et une adresse mail pour toute question concernant l'académie de Montpellier sera opérationnel à partir de lundi.

L'avenir des concours et du bac ?

Le ministère de l'Education Nationale a apporté des précisions le dimanche 15 mars. Les dates du bac restent les mêmes à ce jour. En revanche, les examens nationaux et concours prévus d'ici au 5 avril sont reportés. "Leur reprogrammation se fera dans les délais les plus courts possibles en fonction de l’évolution de la situation", précise l'Education Nationale. "Le calendrier de Parcoursup reste inchangé à ce stade."
 

Académie site pilote pour les enfants du personnel soignant

"L'Académie de Montpellier sera site pilote en la matière", développe Sophie Béjean "Il faut trouver une solution pour que tout le personnel des établissements de santé puisse travailler. S'il n'y a pas de solution de garde, en lien avec l'ARS et les hôpitaux, nous allons proposer une solution la plus proche possible du lieu de travail pour que le lien ne soit pas coupé la aussi avec l'enseignant".

Un système de garde spécifique est mis en place progressivement pour les familles concernées sans solution de garde. Les premiers enfants seront accueillis le lundi 16 mars dans des établissements scolaires situés à proximité des hôpitaux. Les parents devront justifier auprès de leur chef d'établissement scolaire leur incapacité à garder leurs enfants via une attestation sur l'honneur et présenter un justificatif professionnel, prouvant qu'ils sont bien soignants. 
 
"Une annonce irréaliste qui tombe du ciel"
"Le lien entre l'élève et le professeur ne sera pas rompu," assure la Rectrice de l'académie de Montpellier.Anthony de Souza, professeur des écoles et co-secrétaire du SNUIPP FSU Hérault est beaucoup serein que la Rectrice: "Une annonce qui tombe du ciel et qui est irréaliste en tout cas à l'école primaire et à l'école maternelle. Nous n'y avons pas d'environnement numérique.

Et cela va creuser les inégalités. Des élèves et des parents vont se retrouver en difficulté. Il ne faut pas faire croire aux familles que ces plates-formes peuvent remplacer l'école. C'est faux!. Nous sommes tous dans le flou autant que le reste de la population. Mais il n'y a pas de solution miracle. La fermeture des écoles est une mesure de bon sens d'un point de vue sanitaire
". 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société éducation