• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Des emballages biodégradables fabriqués à partir de déchets à Montpellier

Montpellier - des chercheurs du laboratoire IATE ont mis au point des emballages totalement biodégradables fabriqués à partir de déchets - archives / © EcoBIoCAP
Montpellier - des chercheurs du laboratoire IATE ont mis au point des emballages totalement biodégradables fabriqués à partir de déchets - archives / © EcoBIoCAP

Des chercheurs de Montpellier ont mis au point des emballages totalement biodégradables fabriqués à partir de déchets. C'est l'université qui a présenté cette innovation comme une "véritable révolution" en matière d'emballage écologique et de recyclage.

Par FD avec afp

Ces emballages "ressemblent comme deux gouttes d'eau à du plastique"


On remplace les plastiques issus de la chimie du pétrole par des matériaux issus de ressources renouvelables et biodégradables en conditions naturelles", explique Nathalie Gontard, chercheuse.


Elle appartient au laboratoire Ingénierie des agropolymères et technologies émergentes, l'IATE de Montpellier, qui regroupe l'Université de Montpellier, l'INRA, le Cirad et Montpellier SupAgro.

5 millions de tonnes d'emballages ménagers jetés par an en France


Si les bioplastiques existent déjà, ils posent encore un problème majeur. Ils sont fabriqués avec de l'amidon, qui provient de ressources alimentaires : blé, maïs ou pomme de terre. "Affamer une moitié de la planète pour permettre à l'autre moitié de consommer écolo, ça n'aurait pas de sens", souligne la chercheuse.

D'où l'idée de l'équipe  montpelliéraine de fabriquer ces emballages biodégradables avec de déchets, plus précisément de résidus des industries agro-alimentaires.
Le nouveau polymère est issu de la fermentation de déchets liquides des industries laitières, et de fibres issues du broyage de paille de blé.
La barquette qui en résulte est "totalement biodégradable" et parfaitement adaptée, selon les chercheurs, à la conservation de fruits et légumes frais.

Il suffit de la jeter au compost avec le reste de vos déchets alimentaires", précise Nathalie Gontard. "L'objectif désormais, c'est de bannir les emballages non biodégradables".


5 millions de tonnes d'emballages ménagers sont jetés chaque année en France. A peine 1% est biodégradable.

Sur le même sujet

Pyrénées-Orientales : la fermeture des Gorges de la Fou fait chuter le tourisme en Vallespir

Les + Lus