Cet article date de plus de 4 ans

Le FISE 2016 à Montpellier sous très haute surveillance

Le FISE festival des sports extrêmes bat son plein à Montpellier. Jeudi, un record de fréquentation a été atteint avec 160.000 personnes présentes le long du Lez, selon les organisateurs. Malgré l'affluence, tout est mis en oeuvre pour respecter les contraintes de sécurité, liées à l'état d'urgence.

Montpellier - le FISE sous haute sécurité à cause de l'état d'urgence - mai 2016.
Montpellier - le FISE sous haute sécurité à cause de l'état d'urgence - mai 2016. © F3 LR

1.000 personnes à 10 heures ce vendredi matin, sur les bords du Lez, il y en aura 100 fois plus dans l'après-midi, pour voir les compétitions du FISE.

Depuis le début du festival 2016, les rives du Lez sont placées sous haute sécurité.
Caméras de surveillance, patrouilles de police, contrôles, fouilles de sac, PC de sécurité, en cette période tendue d'état d'urgence, rien n'a été laissé au hasard.

Il y a chaque jour, beaucoup de monde, mais dans le contexte actuel, chacun comprend et accepte ses mesures exceptionnelles de sécurité.
Depuis 20 ans que le FISE existe, il n'y a pas vraiment eu d'incidents majeurs notables. La moitié des interventions de la Croix Rouge sont dûs à des chutes de compétiteurs et à des malaises ou des insolations des spectateurs.

Une centaine de policiers municipaux et des agents de sécurité occupent le terrain.
Tous seront sur le pied de guerre jusqu'à dimanche où près de 500.000 spectateurs sont attendus sur les berges du Lez, selon la météo !

durée de la vidéo: 01 min 48
Montpellier : le FISE et la sécurité ©F3 LR

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport police société sécurité attentat faits divers terrorisme