Fumée suspecte à la faculté de pharmacie de Montpellier : les locaux fermés jusqu'à nouvel ordre

Les sapeurs-pompiers sont intervenus cette nuit dans des locaux de l'université où la présence de produits chimiques a provoqué une fumée suspecte. L'opération a mobilisé une vingtaine de pompiers dont les spécialistes du risque chimique.
Des fumées suspectes à la faculté de pharmacie de Montpellier ont nécessité l'intervention de 20 sapeurs-pompiers.
Des fumées suspectes à la faculté de pharmacie de Montpellier ont nécessité l'intervention de 20 sapeurs-pompiers. © DR
Les sapeurs-pompiers de l’Hérault sont intervenus cette nuit aux alentours de 3h  à la faculté de pharmacie de Montpellier suite au déclenchement de l'alarme incendie. 
À leur arrivée, les secours ont constaté la présence de fumée consécutive à une réaction chimique suite au mélange de deux produits d'origine inconnue.
Après reconnaissance, ils sont intervenus dans un laboratoire  de recherche au 2 eme étage du bâtiment de l'université.

Réaction chimique

La fumée résultait d’une réaction chimique exothermique entre plusieurs produits liquides conditionnés sous forme de flacons de 1 litre et enfermés dans une armoire. 
Le mélange liquide formant une flaque au sol a été fixé, les locaux ventilés par les pompiers.

Activité interdite

Tous les relevés sont négatifs mais la reprise d'activité est pour l’instant interdite dans l’attente de vérifications et de contrôles d’usage dans les établissements recevant du public. L’opération a mobilisé près de 20 sapeurs-pompiers dont les spécialistes du risque chimique. Il n'y a pas eu de feu ni de dégagement de nuage toxique.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers université éducation société incendie pompiers